Sign in
Download Opera News App

 

 

Alpha Blondy cogne fort les dirigeants africains qui vont se faire soigner en Europe:

Alpha Blondy, le souffle de la dénonciation


"Nos hôpitaux sont malades, triste réalité, brûlante actualité". C'est avec ces mots que, sur son compte Instagram, Alpha Blondy revient ce dimanche 18 avril sur l'un des maux du continent Africain. "Nos hôpitaux sont malades" est un titre de l'album Human race du reggaeman ivoirien sorti en octobre 2018. C'est un véritable pavé dans la mare des dirigeants africains qui vont se faire soigner en Europe aux grains des citoyens qui eux crèvent dans des hôpitaux locaux dépourvus d'équipements et de médicaments. 

"Nos hôpitaux sont malades; Pas de médicaments; Pas d'équipements, Nos hôpitaux sont des abattoirs;

Nos hôpitaux sont malades;Pas de médicaments;Pas d'équipements; Nos hôpitaux sont des mouroirs",dit la chanson.

 "Nos présidents africains vont se faire soigner en Europe, tandis que leur peuple crève, dans la grotte;

Les gouvernements africains Vont tous se faire soigner En EuropeTandis que leur peuple crève dans la misère et leur grotte", poursuit la chanson.

Cette triste réalité est d'une brulante actualité selon Alpha Blondy. Il ne cite aucun cas mais tout le monde sait. Aujourd'hui, c'est la célébration du 40ème jour de la mort du Premier ministre Hamed Bakayoko. Il est décédé dans un hôpital allemand. L'on se rappelle aussi que, 8 mois plus tôt, malade, feu le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly était revenu de soins médicaux en France avant de succomber sur la terre ivoirienne. Le président du Senat Ahousou Kouadio a passé 8 mois en Allemagne pour des raisons de santé. Le président de l'Assemblée nationale Amadou Soumahoro fait des va-et-vient en Turquie pour des soins médicaux. Fréquemment, le Chef de l'Etat ivoirien lui-même se rend en France pour des visites médicales. 

Pendant ce temps, que de faits scandaleux dans les hôpitaux ivoiriens. Le 11 avril, un jeune qui devait avoir des jumeaux était inconsolable. Ses bébé sont décédés quelques heures après leur venue au monde faute d'assistance médicale. Il a fait une vidéo pour expliquer les circonstances de la mort des mômes. Un récit qui déchire le cœur.

En 2014, le décès aux urgences du mannequin Awa Fadiga avait été un choc national. Les cas sont légion qui confirment que "nos hôpitaux sont malades". Et conscients de cet état de santé du système, les dirigeants vont se faire soigner en Europe malgré du "political Brouhaha", un autre titre de Human race d'Alpha Blondy dénonçant les discours en déphasage avec la réalité.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

alpha blondy europe instagram

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires