Sign in
Download Opera News App

 

 

Résidence de Gbagbo, en Avril 2011 : révélations glaçantes sur le pari fou de Gbagbo et Sangaré

La crise postélectorale de 2011en Côte d’Ivoire n’a pas encore fini de livrer tous ses secrets. En tout cas la résidence de Laurent Gbagbo où avaient trouvé refuge ses partisans. Parmi eux Damana Pickass.en meeting à Marcory, il a fait cette révélation passée inaperçue. « Gbagbo a envie de faire quelque chose pour la jeunesse » a commencé .l’acien exilé au Ghana, histoire d’amener ses camarades jeunes à adhérer au projet de nouvel instrument de combat. « Comme c'est un homme qui est reconnaissant, il a envie de faire quelque chose pour que vous sachiez que vous ne vous êtes pas trompés. C'est pourquoi il est encore sur le terrain » a-t-il insisté. Avant de se livrer à un récit émouvant

« En 2011 quand on était dans la résidence officielle du président que certaines personnes appellent abusivement bunker pour se donner bonne conscience par rapport à l'acte ignoble qu'ils étaient entrain d'accomplir.

À un moment on a commencé à craindre pour la vie du président. Rester dans cette résidence devenait Inquiétant. On a cru à un certain moment que le bâtiment allait s'effondrer sur nous. Les piliers avaient commencé à céder.

Et puis j'ai voulu parler avec le président. J'étais avec Navigué et on l'a appelé. Comme s'il savait ce qu'on allait lui dire. Quand il est venu s'asseoir et qu'on s'est assis à sa suite, Je n'ai pas eu le temps d'entamer la conversation et il a pris la parole, il dit;

"Vous savez, si moi Gbagbo Laurent, je capitule maintenant, si je laisse tomber le combat maintenant vous et la génération qui suit c'est terminé pour vous. Et au delà de la Côte d'Ivoire, l'Afrique aura beaucoup de problèmes donc c'est pour vous que je suis là (...)

J'ai été tout dans ce pays. Je suis professeur d'université, j'ai été député, j'ai été président donc moi à vrai dire je n'ai plus de challenge. Je peux aller m'assoir (...). et Gbagbo de témoigner : « Actuellement ils m'appellent pour me faire des propositions de retraite dorée en France, aux États-Unis. Mais ce n’est pas de ça qu'il s'agit. Ce n'est pas de l'avenir de Laurent Gbagbo qu'il s'agit, il s'agit de l'avenir de tout un peuple et pour ça je suis prêt à affronter la mort ». Et Pickass de revenir sur une conversation insolite entre Gbagbo et Sangaré. « Et quand il a finit de dire ça, Sangaré Abou Drahamane est arrivé. Je vais aussi parler de cette conversation énigmatique.Quand Sangaré est arrivé il a dit au président Gbagbo :"Mais Laurent, on aura pratiquement tout vécu dans ce pays.",

Et le président Gbagbo répond :"Oui en effet, on a pratiquement tout vécu, mais il reste quelque chose qu'on a pas encore expérimenté"

Et Sangaré lui demande;"De quoi tu veux-tu parler ?"

Et le président Gbagbo dit : "Mourir d'une balle de rebelle"

Et Sangaré répond:"En effet, on a pas encore vécu une telle expérience

Et le président de terminer : "Ce serait tentant de le vivre ».

 

Tché Bi Tché

[email protected]

 

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires