Sign in
Download Opera News App

 

 

Visites médicales aux concours administratifs : un député dénonce une extorsion de fonds et fais des propositions

L'honorable Assalé Tiémoko, Député à l'Assemblée Nationale de Côte d'Ivoire, élu lors des dernières élections législatives dans la commune de Tiassalé, dénonce la façon dont se font les visites médicales exigées aux candidats pour les concours administratifs d'accès à des emplois à la fonction publique.

Dans une note rendant publique sa position sur la question et publiée sur son compte officiel Facebook "Tiémoko Antoine Assalé officiel", dans la nuit du mardi 05 au mercredi 06 Octobre 2021, précisément à 23h 28, voici ce que dit le député Assalé Antoine à propos de ce sujet :

<< Pour la question de la visite médicale pour les concours administratifs, il s'agit de les limiter uniquement aux candidats admissibles.

Il n'est pas question que pour 2000 places, on oblige 100 mille candidats à faire la visite médicale alors qu'ils sont 98 mille qui n'auront pas de places.>> 

Donnant plus de détails et pour mieux justifier sa position tranchée, l'honorable Assalé a ajouté ceci :

<< Il n'est pas question qu'on demande à un candidat de faire 4 visites médicales pour 4 concours qu'il souhaite présenter.

Une seule visite médicale datant de moins de trois ou six mois, doit suffir pour présenter plusieurs concours.>>

Pour mettre fin à ce qu'il appelle une extorsion de fonds, le parlementaire, représentant des populations à l'hémicycle y va de sa solution. Car dit-il, un député, ça sert à faire des lois pour régler les problèmes du pays.

Pour cela, voici ce qu'il se propose de faire :

<< Je proposerai une loi pour mettre fin à cette extorsion de fonds qui ne vont pas dans les caisses de l'Etat.>>

Bassira.

Content created and supplied by: Bassira (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires