Sign in
Download Opera News App

 

 

Entretien / Atchori Tano, président d'Association pro-AGC parle de l'héritage laissé par son mentor

Leader de jeunesse RHDP et Président d'une association pro AGC, Atchori Tano, suite à l'hommage de son parti rendu à l'ex PM AGC s'est ouvert à nous. Il nous parle de son mentor AGC et de l'héritage qu'il a légué a la jeunesse ivoirienne et l'éclairage qu'il a apporté au peuple ivoirien.

Quels sont vos impressions au sortir de la journée hommage à l'ex PM AGC?

Vous savez AGC était pour nous l'incarnation d'une nouvelle vie de part sa loyauté au Président de la République, SEM Alassane Ouattara et ses compétences au niveau de la gestion des affaires de l'état. Comme Dieu a voulu le prendre après de lui, nous ne pouvons que faire des prières afin que son âme repose en paix et que sa vision continue de nous incarner. AGC vivra toujours en nous, ainsi que sa vision!

Nous avons ouï dire que vous comptez perpétuer son enseignement par des actions, quelles sont-elles?

Vous savez AGC aujourd'hui, c'est l'Institut Amadou GON COULIBALY géré par le Ministre Mamadou Touré et tous les Mouvements de soutien aux actions d'AGC donc Jeunesse AGC, Action PRADO, Force 2015,LRD etc. Du vivant du PM AGC bien d'associations de jeunesses se réconnaissaient en lui, et continuent de le revendiquer comme mentor car il a posé des actions d'envergure nationale et internationale. C'etait un travailleur infatigable et un père aimant. Nous ses fileuls entendons pérenniser son oeuvre en continuant l'ouvrage entamé. En tant que jeunes cadres du privé et du public c'est travailler ensemble d'arrache-pied pour offrir le meilleur qui soit à notre Nation. En tant qu'eleves et étudiants c'est de donner le meilleur de nous pour glaner nos diplômes comme l'a fait le PM AGC avec de belles mentions, car il a toujours été parmi les meilleurs et son cursus scolaire et universitaire ainsi professionnel milite en sa faveur. AGC était notre Baobab donc comprennez ! Mais aujourd'hui, nous ne sommes pas orphelins en tant que tel car nous avons nos leaders issus du RHDP qui sont là et voir bien de personnalités issus de tous les secteurs d'activité d'ici et d'ailleurs ainsi que les ministres de notre Gouvernement se reconnaitre en AGC, c'est formidable et cela démontre que notre Mentor fut un grand homme. Nous en ce qui nous concerne nous feront connaître partout la philosophie Gon afin que les ivoiriens s'en imprègnent et grâce à elles modèlent leur vie parce que le PM AGC a eu un riche parcours. Il a fait bien de choses remarquables et promouvoir sa démarche et son enseignement avec des actions sociales, c'est ce travail que nous entendons faire pour l'immortaliser. Car il nous a légué une vertue exceptionnelle à savoir la loyauté. Et sa loyauté envers le Président de la République n'a jamais été mercantile ni intéressée. Ces conseils avisés à notre Chef de l'État, SEM Alassane Ouattara, même après sa mort portent des fruits car ne cesse de se multiplier les actions de développement ainsi que celles de la cohésion sociale partout dans notre pays, nous en sommes heureux. 

Aujourd'hui, son parti, le RHDP, lui est reconnaissant et lui dédié un hommage appuyé, cela suffit-il ?

Oui, l'hommage du RHDP notre grand parti nous démontre combien de fois AGC s'est battu pour l'implantation des différentes structures du partis et aussi sa loyauté envers le Président de la République, SEM Alassane Ouattara. 

Quel est votre mot de fin...

Vive l'esprit AGC et que la paix dans notre beau pays la Côte d'ivoire, soit une denrée la mieux partagée. Car rien de grand ne peut se faire sans la paix. Le père fondateur Félix Houphouet Boigny a dit : '' la paix c'est l'arme des forts et non des faibles''. Nous nous réclamons Houphouetistes et fileuls d'AGC qui a marqué son temps sur terre par le dialogue et la rigueur à la tâche. Nous marchons sur ce sentier tout tracé par notre Mentor. MERCI

Réalisé par

LORNG Esmel

Content created and supplied by: esmellorngsessdonald (via Opera News )

amadou gon coulibaly atchori tano pm agc rhdp sem alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires