Sign in
Download Opera News App

 

 

France: Interrogé, celui qui a "giflé" Macron tente de se justifier

Suite à l'agression du président Macron mardi dernier, le monde politique, et en particulier celui de la France a déploré cet acte qualifié "d'innadmisssible".

Deux jours après, c'est à dire le mercredi 10 juin 2022, l'on a appris que l'un des deux hommes arrêtés juste après l'incident, précisément l'agresseur du président aurait été interrogé par le procureur afin de savoir ce qui l'a motivé à commettre un tel acte.

Et d'après BFMTV, ce dernier( proche de la mouvence Gilets jaunes) a répondu lors de son audition avoir agi "d'instinct sans réfléchir".

Proche, selon lui, de la mouvence Gilets jaunes, et partageant des convictions politiques traditionnelles de droite ou ultra droite, sans être d'aucun parti, ni militantisme exprimé, il a affirmé avoir "agi d'instinct et sans réfléchir" pour exprimer son "mécontentement". (le magistrat)

https://www.bfmtv.com/amp/police-justice/en-direct-macron-gifle-damien-tarel-juge-en-comparution-immediate-ce-jeudi_LN-202106100007.html?__twitter_impression=true

Toujours selon la même source, Ies auditions des témoins et de sa compagne n'ont pas éclairé "davantage les motivations" du jeune homme, contre qui la préméditation - "à l'heure actuelle" -n'est pas retenue.


Abonnez-vous à LASENTINELLE93 en cliquant sur "suivre" pour recevoir la bonne information au bon moment.

Content created and supplied by: LASENTINELLE93 (via Opera News )

Gilets jaunes

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires