Sign in
Download Opera News App

 

 

Alain Lobognon : "saluer l’action d'enfant muni de lance-pierre, c’est irresponsable "

La localité de Kaya, dans la province du Sanmatenga, région du centre-Nord, est depuis plusieurs heures le théâtre de manifestants contre la présence de troupes françaises dans cette partie du Burkina. Décidés à ne pas céder le passage au Convoi des forces françaises en transit dans le pays, plusieurs dizaines d'individus font depuis barrage à leur progression vers le Niger.

Réagissant à cette actualité, l'ancien ministre des Sports et ancien député de Fresco a exprimé son indignation face aux  manifestants contre l'armée française. Pour lui, contrairement à ce qui se raconte, "l’armée française n’est nullement responsable de ce qui se passe au Burkina, au Mali et au Niger."

Par ailleurs, il ajoute que le peuple Burkinabè, et en général les peuples des pays touchés par le terrorisme, devraient plutôt demander des comptes à leurs dirigeants auxquels la responsabilité de garantir l'intégrité territoriale de leurs pays respectifs incombe, et non à la France.

"Pour moi, l’armée française n’est nullement responsable de ce qu’il se passe au Burkina, au Mali et au Niger. La responsabilité incombe avant tout aux autorités de ces pays. Pas aux militaires français. Alors saluer l’action des populations parmi lesquelles des enfants munis de lance-pierres, c’est encore irresponsable. Si nos pays sont incapables de faire face à des crises internes, il est vraiment inconcevable que des propagandistes cherchent en Europe des responsabilités. Je dis NON !", s'est-il indigné à travers une tribune publiée sur sa page Facebook.

Rappelons que ce blocage fait suite à l’appel de COPA-BF - la Coalition des patriotes du Burkina Faso- qui "soupçonne l'armée française de soutenir les groupes armés terroristes qui opèrent dans la région."

Content created and supplied by: Le-Griot-d'Afrique (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires