Sign in
Download Opera News App

 

 

"Sinon ou si non"? Faites le bon choix

Un grand nombre d’utilisateurs de la langue française ont encore des difficultés avec « sinon » et « si non » qu’ils emploient indifféremment. A travers cet article, nous essayerons d’amener les uns et les autres à ne plus faire l’erreur.

A quel moment faut-il employer « sinon » et « si non » ? Voilà une question qui turlupine l’esprit de quelques adeptes de la langue de Molière qu’on ne cesse de décrier à cause de ses nombreuses complications ou complexités. Il existe pourtant un moyen très simple pour se tirer d’affaire.

En effet, on écrit « si non » qui est une ellipse de « si c’est non » lorsqu’il est précédé de la formule « si oui » (pour si c’est oui) et en réponse à une question. « Si non » en deux mots distincts donc s’utilise après une question avec une possibilité de choix comme on peut le voir dans l’exemple suivant « As-tu fait de la viande rôtie au diner ? Si oui, j’en mangerai volontiers, si non, je me contenterai de ce qui est là ».

Quant à « sinon » en un seul mot, c’est une conjonction qui signifie « autrement », « ou alors » ou encore « faute de quoi » et il s’utilise dans tous les autres cas. En témoigne cette phrase « Il faut que j’arrête de fumer sinon mes poumons prendront un coup ».

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires