Sign in
Download Opera News App

 

 

Séguéla : le Préfet de région Karim Diarrassouba très remonté contre les orpailleurs clandestins

L'administrateur en chef de la circonscription régionale du Worodougou, le Préfet de Région, Préfet du Département de Séguéla, Karim Diarrassouba n'est pas allé par le dos de la cuillère pour fustiger les méfaits de l'orpaillage clandestin dans la localité notamment dans la Sous-préfecture de Worofla. Il l'a dénoncé énergiquement, le samedi 25 juin 2022, au cours de la deuxième session ordinaire du Conseil Régional du Worodougou.

Il a dénoncé le comportement des populations, surtout de la chefferie traditionnelle qui se rend complice de ce phénomène très destructeur pour l'environnement. Malgré, les efforts conjugués du corps préfectoral et des forces de défense et de sécurité qui font mains et pieds pour détruire les sites clandestins d'orpaillage, ceux-ci sont récolonisés aux yeux et à la barbe des autorités villageoises. Il en veut pour preuve ''la méconnaissance'' du village de Kouégo dans la Sous-préfecture de Worofla.

Il faut le dire, l'orpaillage clandestin est très néfaste pour la Région du Worodougou. Il est à la base de la mauvaise qualité de l'eau courante des robinets des ménages malgré le traitement sans relâche des ingénieurs hydrauliques.

Par ailleurs, le représentant du Chef de l'État, SEM Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d'Ivoire, le Préfet de Région, Préfet du Département de Séguéla, Karim Diarrassouba a promis d'être sans pitié dans la lutte contre les orpailleurs clandestins.

ANGRA Lazare

Content created and supplied by: ANGRALazare (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires