Sign in
Download Opera News App

 

 

Siège du FPI : grande effervescence autour du pagne du retour de Gbagbo, le service de vente débordé

J.J.Djoro annonce encore plus de commandes quand la date du retour de Gbagbo sera fixée


Ce mercredi 28 avril, il est 10h quand un véhicule entre au siège du FPI Gbagbo sis à la résidence de feu Sangaré Aboudrahamane à la Riviera 3. " Vos pagnes sont arrivés", dit Jean-Jacques Djoro aux militants FPI venus depuis 8h pour récupérer leurs pagnes confectionnés pour le retour de Laurent Gbagbo. Jean-Jacques Djoro est du bureau national de la JFPI et membre du service de vente dudit pagne. Les pagnes qui sont déchargés sont déjà rangés dans des colis et étiquetés en fonction de ceux qui ont passé les commandes depuis au moins trois semaines. Ceux qui sont là sont servis. Les nouveaux venus passent leurs commandes, donnent l'argent, reçoivent des reçus sur lesquels il est ecrit: "Payé non livré". Ils repasseront pour être servis.

" Nous avons débuté la vente du pagne avant la confirmation de l'acquittement. C'était un peu timide. Mais depuis le 31 mars, nous sommes débordés", rapporte Jean-Jacques Djoro. Il révèle que le jour de la décision de la chambre d'appel, au moment où les militants faisaient la fête au siège,tout le stock qui était là a été épuisé.

 " Depuis le 31 mars, personne ne peut venir prendre son pagne immédiatement. Il faut passer la commande. Alors des particuliers arrivent et passent des commandes. Des responsables des fédérations FPI viennent et passent des commandes de 20 pièces,30 pièces, 40 pièces, 50 pièces. Ils payent, on leur donne des reçus. Chaque jour on achemine les commandes à Uniwax", indique M.Djoro.

Il précise qu'un morceau de pagne coûte 5500FCFA et la pièce (6 morceaux) revient à 33.000FCFA. " Quand la date du retour sera fixée, nous serons envahis mais toutes les demandes seront satisfaites", promet Jean-Jaques Djoro.

Dan Opéli

Content created and supplied by: Dan_Opeli (via Opera News )

fpi gbagbo laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires