Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire FPI légal / J-L Billon formel : « C’est un simulacre qu’il y a eu avec la justice »

(L'honorable Jean-Louis Billon, député PDCI-RDA déclare que le FPI dit légal n'a pas véritablement de poids/Photo Archives)

Après le transfèrement du président Laurent Gbagbo à la Haye, le Front populaire ivoirien (FPI) fut secoué par une crise de leadership. La justice ivoirienne a tranché cette affaire en faveur de l’ex-Premier ministre Pascal Affi N’guessan. Depuis lors ce parti est à la croisée des chemins avec deux tendances.

Pour l’honorable Jean-Louis Billon, député PDCI-RDA, il faut analyser la situation qui prévaut au FPI avec lucidité.

« Je pense qu'il faut être pragmatique et intellectuellement honnête. Le simulacre qu'il y a eu avec la justice pour dire qu’un tel est reconnu comme légal », a-t-il décrié lors d’un entretien accordé au quotidien l'Inter, dans sa parution N°6874 du Lundi 7 Juin 2021. Interview relayée sur la plateforme ‘’ Jeunesse Jean-Louis Billon_Officielle’’.

A propos de l’audience du FPI reconnu par le pouvoir d’Abidjan, le député de Dabakala dira que Les législatives ont démontré qu’il n’a pas véritablement de poids.

L’homme d’affaires en déduit que c’est se tromper ou faire un mauvais calcul de politicien, en pensant qu’on peut exclure le prédécesseur du président Alassane Ouattara, et faire croire que le FPI de Laurent Gbagbo n'existe plus.

« C'est se mentir à soi-même », a-t-il martelé. Et de faire une parallèle entre cette crise qui couve au parti fondé par Laurent Gbagbo et la polémique née de « l’Houphouétisme ».

A en croire ce cadre du vieux parti présidé par Henri Konan Bédié, c’est se gourer de faire croire que « l'houphouëtisme » n'est pas au PDCI-RDA, alors que le père de la nation ivoirienne, Félix Houphouët-Boigny n'a connu qu'un seul parti qui n’est autre que le PDCI-RDA.

Y.K

 

 

 

Content created and supplied by: Y.KOBO (via Opera News )

alassane ouattara fpi légal l'honorable jean-louis billon laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires