Sign in
Download Opera News App

 

 

Ressources Animales et halieutiques,voici ce que sont prêts à faire les syndicats si rien n'est fait

(Les leaders du collectif des syndicats du ministère des ressources animales et halieutiques à la conférence de presse de ce mardi 13 juillet 2021 / Crédit photo; opera news)


La grève du 8 au 10 juillet 2021 lancée par les syndicats du ministère des ressources animales et halieutiques pour faire aboutir leurs revendications , même si elle a paralysé les services de l'administration de ce département ministériel, n'aura pas fait bougé les choses. Toute situation pour laquelle le collectif des syndicats qui réunit en son sein le Cofamirah,le synateve-ci et le synhaci a choisi de monter à nouveau au créneau.Au cours d'une conférence de presse qu'ils ont tenu ce mardi 13 Juillet 2021 ,les syndicats en courroux se disent prêts à envahir tous les postes d'entrée et les points stratégiques de leur ministère , à moins de voir leurs revendications trouver satisfaction dans les meilleurs délais. << La grève sera reconduite à une date que nous indiquerons très prochainement après les différentes rencontres avec les autorités pour une durée de sept (07) jours et reconductible systématiquement pour un mois si nous n'avons pas eu gain de cause. 


Après l'assemblée générale extraordinaire du Dimanche 11 Juillet 2021 ,nous avons décidé d'appeler à un grand rassemblement très bientôt pour envahir l'abattoir de Port-bouet,la Caistab, les postes d'entrée et tous les points stratégiques du ministère des ressources animales et halieutiques.>>,a menacé le porte-parole des syndicats du ministère des ressources animales et halieutiques,Mr Ta bi Blaise 


Les syndicats ont ,au cours de cette rencontre invité leur ministre de tutelle,Sidi Tiemoko Touré, à prêter une oreille attentive à la condition de vie des agents du mirah tout en demandant à ce dernier d'octroyer à tous les agents des primes en vue de l'amélioration de leurs conditions de vie.

<< Nous demandons au cabinet du mirah de prêter une oreille attentive aux cris de coeur des agents sinistrés et qui croupissent sous le poids de la misère car les salaires de leurs agents ne leur permettent pas de faire face à cette inflation marquée par la flambée généralisée des prix des denrées de première nécessité.Nous demandons au ministre de nous octroyer des primes qui pourraient nous permettre de vivre décemment et de nous soigner convenablement.>>,ont invité la tutelle, les syndicats. 


La question des indemnités de risque et de sujétion dont bénéficiaient en 2009 les agents du ministère des ressources animales ainsi que ceux du ministère de l'agriculture a également été soulevée ,ce jour, par les syndicalistes.Lesquels ont exigé,de facto, le reoctroi de ladite prime aux agents des deux ministères .


En outre Tabi Djehi et ses camarades ont plaidé auprès du chef de l'Etat pour l'octroi à eux,d'un régime indemnitaire  comme c'est le cas avec les agents techniques du ministère des eaux et forêts .Ce ,eu égard au décret numéro 2008-29 du 21 février 2008 .


Dans la foulée,le collège des syndicats qui veut donner la chance au dialogue, a tout de même demande à tous les agents de demeurer mobilisés et à l'écoute du directoire.


Gooré Michel

Content created and supplied by: goorémichel (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires