Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire 17 milliards de fonds Covid / Les producteurs de café-cacao veulent rencontrer Ouattara !

 

Grosse mobilisation des producteurs de café-cacao ce jeudi 2 septembre 2021 au centre culturel de Daloa pour exprimer leur ras-le-bol face aux difficultés qu’ils rencontrent dans la filière café-cacao.

 

 De fait, environ 2000 producteurs de café-cacao sont venus de Soubré, Bongouanou, Abengourou, San Pedro, Man, Duékoué, Guiglo, Bangolo, Aboisso, etc malgré la situation de morosité économique.

 

D’entrée de jeu, le président de l’ANACACI, M. Soro Penatirgué dans son exposé liminaire a insisté sur le fait que malgré l’annonce faite par le gouvernement les producteurs de café cacao n’ont pas encore perçu un centime des 17 milliards promis dans le cadre de l’impact covid-19. Pour sa part, le président Zogbo Raphael a, au nom des producteurs de la région du haut Sassandra, souhaité la bienvenue et saluer la mobilisation extraordinaire des producteurs.

Quant à Kangah Koffi le président de l’ANAPROCI, il a indiqué que les négociations ont été stoppées. C’est pourquoi il a invité les producteurs de café cacao présents a donné leur caution au collectif des organisations professionnelles pour les combat à venir. Après plus de deux heures de débats, les producteurs de café-cacao ont adopté à l’unanimité ce qu’il est convenu d’appeler la déclaration de Daloa dont la lecture a été faite par le président de l’APROPACI, M. Doua Blondé Obed.

 

 Il faut noter que les producteurs de Café Cacao de Côte d’Ivoire ne sont pas du tout contents. Au centre de ce mouvement d’humeur, 17 milliards de FCFA, pour lequel plusieurs rencontres avec le directeur général du conseil Café-cacao avaient déjà été initiées. Réunis au sein d’un groupement dénommé ‘’ le collectif des syndicats, association et organisations professionnelles agricoles’’ ils ont décidé d’user de tous les moyens légaux possibles pour ‘’ obtenir ce qui leur revient de droit’’. « Il faut noter que depuis l’arrivée du Directeur General du conseil du café cacao (YVES BRAHIMA KONE), une injustice s’opère à visage découvert dans notre milieu. Cette injustice est caractérisée par la création d’une organisation Professionnelle paysanne Fantoche par le Directeur Général et avec à sa tête un Agent du conseil café cacao comme Président. C’est cette organisation qui reçoit toutes les dotations des producteurs et représente les planteurs dans toutes les instances et missions pour le compte des producteurs au détriment des vrais producteurs. » Ont-ils exprimé dans leur déclaration avant de proposer ceci :

 « Nous Demandons au gouvernement le payement des 17 Milliards de subvention FOND COVID19 annoncé par le conseil du café cacao aux producteurs pour faire face à la rentrée scolaire. Nous demandons une rencontre avec le Président de la république avant l’ouverture de la campagne pour échanger sur les vrais problèmes des producteurs de café cacao ».

Patrick Méka

Content created and supplied by: PatrickMéka (via Opera News )

covid-19 daloa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires