Sign in
Download Opera News App

 

 

10è anniversaire du Compendium des compétences féminines/ Les femmes honorent le président Ouattara

Pour les noces d’étain du compendium des Compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOF-CI) les petits plats ont été mis dans les grands. Ouvert ce jeudi 23 juin 2022 au Sofitel Hôtel Ivoire, la cérémonie d’ouverture de la célébration des 10 ans du compendium des Compétences féminines de Côte d’Ivoire a tenu toutes ses promesses.

 Face à un parterre de personnalités, Euphrasie Yao, la coordonnatrice de cet important instrument a dressé le bilan à mi-parcours.  Selon elle, le Compendium des compétences féminines est une base de données de 15 mille femmes et constitue un instrument unique dans son genre dans le monde entier. En effet, selon les statistiques, 90% des femmes de cette base de données pensent que le COCOF aide à réduire les inégalités entre homme et femme à travers une politique de valorisation des compétences féminines.

Par ailleurs, au nom de toutes les femmes, la coordinatrice Euphrasie a exprimé sa gratitude au chef de l’Etat Alassane Ouattara pour ses efforts inlassables en faveur de la politique du genre.

A cet effet, sa représentante la ministre de la femme, de la famille et de l’enfant, Mme Nassénéba Touré a reçu des mains des organisateurs un prix symbolique. Un cadeau d’honneur d’inspiration et d’impact apprécié à sa juste valeur par la ministre Nassénéba Touré.

 

Pour sa part, le maire de la commune de Cocody ne dira pas le contraire. « Les femmes de Côte d’Ivoire sont des femmes battantes et compétentes », a-t-il indiqué. Demain vendredi, le colloque se poursuivra et l’apothéose sera le samedi 25 juin 2022.

Pour rappel, plusieurs personnalités de la Côte d’Ivoire dont Simone Gbagbo ainsi que plusieurs délégations de ministres de l’Afrique et des organisations internationales n’ont pas voulu manquer ce rendez-vous important.

Patrick Méka

Content created and supplied by: Patrick-Méka (via Opera News )

alassane ouattara cocody coordinatrice euphrasie ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires