Opera News

Opera News App

Politique/ Me Roger Dakoury réclame la démission du président du Conseil Constitutionnel

Patrick_Russel
By Patrick_Russel | self meida writer
Published 15 days ago - 5292 views

L'ancien président du syndicat national des Greffiers de Côte d'Ivoire n'est pas d'accord avec le maintien de Koné Mamadou comme président du Conseil Constitutionnel. Dans un post sur sa page officielle Facebook, l'ex membre de l'administration du Conseil d'État durant la présidence de Laurent Gbagbo, estime que le mandat de Koné Mamadou est arrivé à son terme depuis le 03 Février 2021 et ne peut, par conséquent., être prorogé. Pour soutenir ses propos, Me Roger Dakoury s'appuie sur notre Loi fondamentale et la jurisprudence en la matière. Nous vous livrons de larges extraits de sa démonstration.

Pour Me Dakoury, le président Koné Mamadou (au centre) devrait céder sa place à la tête de l'auguste institution (image d'archives).

Me Roger Dakoury débute sa démonstration ainsi: "pour justifier le mandat anticonstitutionnel de 8 ans de KONÉ Mamadou à la tête du Conseil Constitutionnel, certains agitent les dispositions de l'article 131 de la Constitution ivoirienne portant notamment "remplacement du Président du Conseil Constitutionnel en cas de décès, démission ou empêchement absolu pour quelque cause que ce soit" et exécution de "la durée des fonctions restant à courir". Mais, à supposer même que nous voulions, volontiers, y souscrire, pour engager ce sérieux débat sous cet angle fantaisiste leur, quelle argumentation juridique dirimante, sérieuse", s'interroge-t-il. Et de poursuivre. "Lorsqu’il ne saurait être contesté que monsieur YAO N’dré avait été nommé Président dudit Conseil Constitutionnel, pour 6ans, en 2009. Mais, à l'issue des évènements électoraux tragiques de 2010-2011, il avait été contraint à la démission en 2011... Quelle était, dès lors, la "durée de ses fonctions restant à courir" sur cette base de l'article 131 de la Constitutionivoirienne ? N’était-ce pas 4 années ?.

L'ancien président des réfugiés ivoiriens au Ghana se veut convaincant sur la question (image d'archives).

Le désormais candidat aux législatives à Lakota (Lôh Djiboua) pour le compte de EDS (FPI-GOR) poursuit sa démonstration sans ambiguïté. "Et, lorsque Francis VANGAH WODIÉ avait été nommé en son remplacement, dans cette logique de "remplacement" et d'achèvement "de la durée des fonctions restant à courir", quelle devrait alors être l'échéance du mandat hérité par ledit WODIÉ ? N'était-ce pas 2015 ?"

À ces interrogations, Me Roger Dakoury répond lui-même. "En nous en tenant donc à cette logique juridique leur, au demeurant illisible, sur quelle base arithmétique pertinente, lorsque WODIÉ démissionne en 2015, son remplaçant, KONÉ MAMADOU, lui, ne voit un autre décret, de reconduction, pris à son profit, qu'en 2017 ? Le mandat de YAO N’dré, d'une durée de 6 ans, débuté en 2009, et interrompu, par démission forcée, en 2011, prenait-il vraiment fin en 2017, soit 8 ans ? À quoi correspond donc...2017 alors ? N’était-ce pas tout simplement que WODIÉ, nommé en 2011, en remplacement de YAO N’dré, démissionnaire, n'avait point achevé le mandat de ce dernier mais, eu plutôt droit à un mandat d'une durée de 6 ans conformément aux dispositions pertinentes de l'article 129 de la Constitution fixant la durée du mandat du Président du Conseil Constitutionnel ? Car, une telle option était visiblement apparue plus avantageuse aux gouvernants pour lui, au détriment des 4 ans reliquataires de son prédécesseur YAO N’dré ; remplacement qui ne lui donnait plus droit, après l'exécution "de la durée des fonctions restant à courir" au renouvellement de son mandat, au risque grave de lui faire jouir de 10 ans de mandat à la tête de l’institution, au mépris donc des dispositions de l'article 129 de la Constitution."

Depuis quelques jours, c'est la Professeure Jacqueline Lohoues-Oble, vice-présidente, qui préside le Conseil Constitutionnel (image d'archives).

"À quand donc la fin de ce massacre inexcusable de notre constitution ?", s'interroge encore le juriste. Avant de lancer comme un couperet : "car, à la vérité, le mandat de 6 ans de Monsieur KONÉ Mamadou est Constitutionnellement parvenu à son échéance depuis le 3 Février 2021. Et une telle réalité est juridiquement incontestable." Ainsi, pour l'ex syndicaliste, l'on ne devrait plus tergiverser sur la question. Et ne s'en tenir qu'à la Constitution. "Aussi tous les actes qu'il accomplit actuellement à la tête de cette institution sont-ils réputés illégaux, parce que procédant d'une violation manifeste de la Constitution, un simple décret de nomination, piétinant flagramment ladite constitution ne pouvant rendre licite sa situation. Par voie de conséquence, monsieur KONÉ Mamadou doit, dès lors, être démis ou, en homme d'honneur qu'il se veut, se démettre lui-même ; offrant ainsi, et surtout, la preuve éloquente de la différence entre "ceux qui n'ont que leur extrait d'acte de naissance comme seul diplôme", et lui", conclut-il.

La vérité de Me Roger Dakoury est-elle réellement LA VÉRITÉ. Les jours prochains nous situeront davantage. Tous les regards sont désormais tournés vers l'institution que préside de façon intérimaire la Professeure Jacqueline Lohoues-Oble.


Patrick Russel

Content created and supplied by: Patrick_Russel (via Opera News )

Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Evacué en France, Hamed Bakayoko sort du silence et envoie un message fort aux ivoiriens

48 minutes ago

181 🔥

Evacué en France, Hamed Bakayoko sort du silence et envoie un message fort aux ivoiriens

Depuis son absence du pays, le Premier ministre Hamed Bakayoko s’adresse pour la fois officiellement

1 hours ago

51 🔥

Depuis son absence du pays, le Premier ministre Hamed Bakayoko s’adresse pour la fois officiellement

En ce début du mois de mars, voici le message du Premier ministre Hamed Bakayoko aux Ivoiriens

2 hours ago

198 🔥

En ce début du mois de mars, voici le message du Premier ministre Hamed Bakayoko aux Ivoiriens

Politique: les premiers mots d'Hamed Bakayoko depuis son évacuation pour raison de santé en France

2 hours ago

70 🔥

Politique: les premiers mots d'Hamed Bakayoko depuis son évacuation pour raison de santé en France

Depuis la France, Hamed Bakayoko rompt le silence et invite les candidats à une élection apaisée

2 hours ago

179 🔥

Depuis la France, Hamed Bakayoko rompt le silence et invite les candidats à une élection apaisée

Hors du pays et silencieux depuis un moment, Hamed Bakayoko s'est signalé en ce début mars

2 hours ago

1172 🔥

Hors du pays et silencieux depuis un moment, Hamed Bakayoko s'est signalé en ce début mars

Yodé et Siro prouvent leur amour à Hamed Bakayoko en lui dédiant un concert gratuit !

19 hours ago

158 🔥

Yodé et Siro prouvent leur amour à Hamed Bakayoko en lui dédiant un concert gratuit !

Les ivoiriens félicitent Yodé et Siro pour le prochain concert gratuit de soutien à Hamed Bakayoko

21 hours ago

151 🔥

Les ivoiriens félicitent Yodé et Siro pour le prochain concert gratuit de soutien à Hamed Bakayoko

Critiqué, Meiway réitère sa position face au troisième du président Alassane Ouattara

23 hours ago

79 🔥

Critiqué, Meiway réitère sa position face au troisième du président Alassane Ouattara

Cocody : Noel Affoué Delphine tisse sa toile

1 days ago

198 🔥

Cocody : Noel Affoué Delphine tisse sa toile

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires