Sign in
Download Opera News App

 

 

Gendarmerie nationale : 728 nouveaux gendarmes présentés au drapeau


Le général de corps d’armée Alexandre Apalo Touré.

La cérémonie de présentation au drapeau et de prise d’arme de la promotion 2020-2022 de l’Ecole de gendarmerie d’Abidjan (Ega) forte de 728 élèves sous-officiers de 1ère année, dont 34 jeunes filles, le mardi 4 mai 2021, à Cocody, a été l’occasion pour le général de corps d’armée Alexandre Apalo Touré, commandant supérieur de la gendarmerie ivoirienne, de fermement réaffirmer l’engagement de la maréchaussée auprès du nouveau ministre de la Défense, Téné Bourahima Ouattara, comme cela a été donné de le voir aux côtés du Premier ministre défunt, Hamed Bakayoko. Le pays faisant aujourd'hui face à des défis sécuritaires relativement aux menaces terroristes, aux attaques des coupeurs de route et autres agressions. Tout en recommandant, par ailleurs, au colonel-major Bakayoko Lassana, directeur de l’Ecole de gendarmerie d’Abidjan, et ses collaborateurs d’instruire les nouveaux stagiaires sur le savoir, le savoir-faire et le savoir-être, ainsi que la lecture du sermon cadre élève de la gendarmerie nationale chaque matin, avant tout début des cours, le patron des gendarmes ivoiriens a exhorté ses nouveaux collaborateurs à une fidélité sans faille à la patrie, à la défense du drapeau et des institutions en tout temps et en tout lieu jusqu’au sacrifice de leur vie. D’où la devise «Pour la patrie, pour la loi».

Le Général Apalo a, en outre, insisté sur la bravoure, l’abnégation du gendarme dans l’accomplissement des missions confiées.   

Les jeunes stagiaires, qui ont appris le maniement des armes, l’endurance, les connaissances techniques et tactiques de base au cours des trois mois de la formation commune de base, recevront jusqu’à la fin de leur formation professionnelle tous les rudiments liés au métier des armes et surtout de la gendarmerie nationale.

La cérémonie du 4 mai 2021 a pris fin par un défilé de la musique de la gendarmerie, du drapeau et sa garde et des troupes sous le commandement du colonel Yao Délora, commandant en second de l’Ecole de gendarmerie d’Abidjan. Toutefois sans aucun discours du ministre d’Etat, ministre de la défense Téné Bourahima Ouattara, a-t-on constaté sur place.

Marc-André Latta

Content created and supplied by: RogerLevry (via Opera News )

alexandre apalo hamed bakayoko

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires