Sign in
Download Opera News App

 

 

Mamadou Koulibaly sommé de rembourser 321 millions FCFA à l’Etat (Ivoir’Hebdo)

A en croire le journal d’investigation Ivoir’Hebdo, c’est un peu plus de 321 millions de francs CFA que Mamadou Koulibaly doit rembourser à l’Etat de Côte d’Ivoire, au titre des indemnités d’ancien président de l’Assemblée nationale, que la Primature considère comme indûment perçues. 

18 août 2021. C’est un coup de tonnerre. Porté disparu des radars médiatiques et des réseaux sociaux, depuis que sa candidature a été « injustement » invalidée (à en croire son équipe), par le Conseil constitutionnel de Mamadou Koné (qui a expliqué sa décision par l’insuffisance de parrainages, une affirmation remise en cause, de façon détaillée par Lider) à la présidentielle d’octobre 2020, Mamadou Koulibaly annonce sa démission de la marie d’Azaguié, où il été élu comme maire depuis octobre 2018.

"De source proche de Lider, le parti qu’il a fondé mais qu’il ne préside plus depuis 2018, après ses deux mandats de trois ans, c’est au bas mot, 4 500 499 FCFA de rente viagère mensuelle qui lui sont réclamés", révèle le journal d'investigation Ivoir'Hebdo.

Soit un total, sur 33 mois, depuis novembre 2018 à juillet 2021, de 148 516 467 FCFA, souligne le journal qui a consacré une enquête sur le sujet.

Selon Ivoir'Hebdo, "excédé par une décision qu’il juge à la fois injuste et illégale, Mamadou Koulibaly a préféré démissionner de la mairie d’Azaguié où il reçoit mensuellement, comme indemnités, 321 294 FCFA. Sur la même période, ses indemnités cumulées de maire s’élèvent donc à 10 602 702 FCFA".

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

hebdo . mamadou koné mamadou koulibaly

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires