Sign in
Download Opera News App

 

 

L'arme du colonel Mamady Doumbouya bien mis en évidence devant le président Ouattara, hasard ou conception?

La CEDEAO tente d'apporter une solution au problème de la Guinée. Elle fait tout son possible pour aider le président Alpha Condé qui a été forcé à quitter le pouvoir par un coup d'État militaire le 05 septembre 2021. La majorité des guinéens trouvent ce putsch salutaire parcequ'il vient les sauver d'un chef d'État qui comptait rester au pouvoir par une manière que beaucoup de personnes n'approuvent pas.

Parmi les membres de la délégation qui s'est rendue en Guinée, il y avait le président du Ghana son excellence Nana Akufo Addo, et le président de la république de Côte d'Ivoire SEM Alassane Ouattara. Ils sont tous bien arrivés en Guinée. La rencontre entre la CEDEAO et la junte militaire au pouvoir s'est parfaitement bien déroulée.Par ailleurs, un détail va attirer notre attention. À l'aéroport lors de l'arrivée de la délégation de la CEDEAO, le lieutenant Mamady Doumbouya a fait dresser le tapis rouge pour les personnalités qui devaient venir. Pendant sa rencontre avec le président Ouattara, on a remarqué que le pistolet de lieutenant-colonel était bien mis en évidence. Son arme à feu était visible par tout le monde. Était-ce un hasard ou une idée bien conçue? Nul ne sait si c'est Mamady Doumbouya lui-même qui a fait remonter son treillis pour qu'on aperçoive son arme ou si c'est l'action du vent. Toutefois, on constate que ce lieutenant-colonel est un soldat toujours prêt pour toutes les éventualités.

Si le président Alpha Condé a été enlevé du pouvoir, c'est par la force des armes. Cela sous-entend que ces hommes qui tiennent le pouvoir guinéen entre leurs mains sont toujours prêts à répondre à une quelconque attaque car ce n'est pas toute la population de la Guinée qui est d'accord avec ce putsch. On espère que les négociations aboutiront pour que le pays de feu Sékou Touré retrouve sa stabilité.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

alassane ouattara alpha condé cedeao mamady doumbouya

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires