Sign in
Download Opera News App

 

 

"Écarté en douceur", Guikahué aurait été libéré à l'insu de Bédié, une erreur qui lui a été fatale

Voici l'erreur fatale qui a coulé Guikahué

Le Parti démocratique de Côte d'Ivoire, d'Henri Konan Bédié est secoué, depuis quelque temps, par un vent de mécontentement, aggravé par une descente d'éléments extérieurs au parti, au siège du parti à Cocody.

La goutte d'eau qui a fait déborder la vase et obligé le sphinx de Daoukro à prendre des décisions en créant le comité politique dont le premier responsable est l'ancien ministre, vice-président du parti, Alla Kouadio Rémi.

Révélant l'erreur fatale qui aurait coulé Guikahué, le journal d'investigation Ivoir Hebdo a affirmé que la chute de Maurice Kakou Guikahué était prévisible.

" Elle a commencé par un camouflet au sein du groupe parlementaire, PDCI. Alors qu'il était intéressé par le poste. C'est finalement le député Simon Doho qui a été choisi."

En réalité, soutiens le journal d'investigation, c'est le refus de faire le bilan de l'échec de la désobéissance civile qui commençait sérieusement à agacer tout le monde qui serait à l'origine de cette situation.

De son côté, le journal, l'éléphant déchaîné révèle que Guikahué aurait été libéré à l'insu du président Bédié.

C'est pourquoi, Guikahué a été dépouillé et écarté en douceur.

Content created and supplied by: Otenia (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires