Sign in
Download Opera News App

 

 

Révélations sur le cas Dah Sansan dans l’affaire de double salaire et emploi de certains députés

Plusieurs parlementaires sont, depuis un certain moment, au centre d’une affaire de double salaire et emploi non compatible. Ces députés ont même été sommés de choisir entre leur poste administratif ou d’hommes d’affaires et celui de parlementaire. Parmi les honorables supposés être concernés et dont la presse s’est fait l’ échos, Dah Sansan Tilkouété, président de la jeunesse du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et paix. Et pourtant, après enquête, il n’en est rien.

 

Le député Dah Sansan Tilkouété.

A l’évidence, entre Dah Sansan et Dah Sansan Tilkouété, il n’y a qu’un pas, voire qu’un nom. Toutefois et après vérification, il s’agit de deux personnes bien distinctes dont l’une siège à l’Assemblée nationale et l’autre n’a pas de lien avec l’Hémicycle. En outre, le président de la jeunesse du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix( RHDP), lui, n’est nullement concerné par cette affaire de double salaire et emploi incompatible.

 

Dah Sansan, directeur juridique du Port autonome d'Abidjan.

En effet, Dah Sansan Tilkouété, député siégeant de Bouko-Bouna commune et sous préfectures, n’occupe pas parallèlement un autre poste au niveau de la direction du Port autonome d’Abidjan. Contrairement à son presque homonyme, Dah Sansan, qui lui est le directeur juridique du Port autonome d’Abidjan. Confondu au président de la jeunesse du RHDP à cause de son nom, il est effectivement un magistrat en position de détachement au PAA. L’homme n’est pas du tout député. Il est un citoyen au service de son pays et de son économie. Il s’agit tout juste d’un amalgame avec son célèbre homonyme.  

Une chose est certaine, le président de l’Assemblée nationale, Amadou Soumahoro n’a pas voulu fermer les yeux sur cette affaire. Des députés sont frappés par l'incompatibilité constitutionnelle touchant un salaire de fonctionnaire ou d'hommes d'affaires bénéficiant des marchés publics et des émoluments. Ils sont, par conséquent, sommés de choisir entre leur poste administratif ou d’hommes d’affaires et celui de parlementaire.

 

Messieurs Dah Sansan Tilkouété et Dah Sansan ne sont pas concernés par cette affaire.

Outre le cas Dah Sansan qui s’est avéré finalement faux, les 16 autres personnes indexés et relayées dans la presse sont Abdoulaye Kouyaté, député de Lakota depuis plusieurs années, il est actuellement le directeur de cabinet adjoint de la ministre d'État, ministre des affaires étrangères, Kandia Camara; Aboubacar Cissé, député d'Aboisso, il est le directeur adjoint des impôts; Aboubacar Méïté, député de Kamalo, Sifié et Worofla, il est le directeur coordinateur du programme national de lutte contre la schistosomiase, la geohelminthiase et la filariose lymphatique (SGF); Adama Bictogo, député d'Agboville, il est le patron de la SNEDAI. Il a été dénoncé comme « fournisseur exclusif de l'État »; d'Adama Coulibaly, député de Satama Sokoro, Satama Sokoura et Bassawa. Il est le président de l'université de Korhogo; Alpha Yaya Touré, le député de Gbon-Kouto, qui est présenté comme un fournisseur de l'État;  Diaby Laciné, député de Tiémé et Samatiguila, il est le directeur général du Fonds d'entretien routier; Kader Ouattara, député de Koumassi, Il est conseiller en communication et relations publiques à la société ivoirienne de raffinage (SIR); Kouaman Kra Kouamé, député de Bondo, il est le directeur général du ministère de la construction, de l'assainissement et de l'urbanisme;


 Lacina Ouattara dit Lass PR , député de Korhogo, il est Conseiller à la Présidence de la République; Marcelin Zinsou, député d'Aboisso, conseiller technique du ministre de la Promotion des PME et président du fonds national des PME; Lacina Cheick Bamba, député de Konagosso-Kouanhiri, il est le directeur des ressources humaines du ministère de l'économie et des finances;  Nadine Mélanie Gnéba, députée de Lauzoua et de Yocoboué , elle est la directrice des ressources humaines du cabinet de la Première Dame; Noël Maïzan Koffi, député d'Appimandoum, Bondoukou et Pinda-Boroko, Il est directeur général du Fonds de garantie automobile;  Salimata Fofana-Méïté, député de Mankono, elle est directrice des ressources humaines au port autonome d'Abidjan;  Sidiki Boubacar Koné, député de Djibrosso, Fadiadougou et Morondo, il est le chef de cabinet du ministre de la salubrité.


Franck K

Content created and supplied by: Franck_K (via Opera News )

rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires