Sign in
Download Opera News App

 

 

Henri Konan Bédié envoie une lettre à Macron: ce que veut le président du PDCI

Henri Konan Bédié a adressé un courrier à Emmanuel Macron. Le patron du PDCI (Parti démocratique de Côte d'Ivoire), en rupture de ban avec Alassane Ouattara, a saisi l'occasion pour faire une requête au président français. De quoi a bien parlé l'ex-chef d'État ivoirien ?

Selon une information publiée sur le site officiel du Parti démocratique de Côte d'Ivoire, Henri Konan Bédié a écrit à Emmanuel Macron.


Il s'agit pour le président du PDCI d'apporter son soutien au chef d'État français à la suite de la disparition de Valéry Giscard D'Estaing. "En cette douloureuse circonstance, j’adresse, au nom du PDCI-RDA et en mon nom propre, mes sincères condoléances à vous-même et au peuple français", a déclaré le "sphinx" de Daoukro qui a prié le numéro un français de "transmettre également à la famille de l’illustre disparu", tout son réconfort et sa sympathie.


Pour Henri Konan Bédié, "avec la disparition de monsieur Valéry Giscard D’Estaing, la France perd un homme de convictions et la Côte d’Ivoire perd un grand Ami ; une amitié symbolisée et matérialisée par l’un des boulevards de la ville d’Abidjan qui porte son prestigieux nom". L'ex-président ivoirien n'a pas manqué d'exprimer sa "profonde compassion" au peuple français.


Valéry Giscard D'Estaing est décédé le mercredi 2 décembre 2020 des suites de covid-19, à l’âge de 94 ans. Il a dirigé la France du 27 mai 1974 au 21 mai 1981. "Par pudeur, Valéry Giscard d’Estaing ne souhaitait pas que soit organisé un hommage national. Ses obsèques auront lieu dans l’intimité familiale. Je décréterai un jour de deuil national le mercredi 9 décembre", a fait savoir Emmanuel Macron dans une déclaration. Il a aussi ajouté que "les Français qui le souhaitent pourront écrire quelques mots d’hommage dans nos mairies, et à Paris au musée d’Orsay, ce haut lieu de culture que nous lui devons".

Content created and supplied by: BeryNews (via Opera News )

emmanuel macron giscard d'estaing henri konan bédié pdci pdci parti

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires