Sign in
Download Opera News App

 

 

Pourquoi Ouattara doit être à l'aéroport pour accueillir Laurent Gbagbo à sa descente d'avion

En 2000, lors que le président Laurent Gbagbo accède à la magistrature suprême du pays, Alassane Ouattara vit en exil en France. Il est inculpé pour " faux et usage de faux " et fait l'objet d'un mandat d'arrêt international lancé contre lui par la Justice ivoirienne. À la faveur du Forum de la Réconciliation nationale qu'il organise au lendemain de son accession au pourvoir afin de ramener la paix entre les filles et fils d'une même nation, Laurent Gbagbo prend des dispositions pour que le leader du RDR Alassane Ouattara puisse rentrer en Côte d'Ivoire en toute quiétude.

Il en fait de même pour le président Konan Bédié qui vit également en exil en France, à la Rue Beethoven, poursuivi par la junte militaire au pouvoir en Côte d'Ivoire après le coup d'État du Général Robert Guei le 24 décembre 1999. Le 30 novembre 2005, lorsque ses services lui annoncent le décès de la mère d'Alassane Ouattara, toute activité cessante, le président Laurent Gbagbo se précipite au domicile des Ouattara, sis aux 2 Plateaux, à quelques encablures de l'École nationale d'administration ( ENA).

L'objet de cette visite : apporter la compassion et le réconfort de l'État de Côte d'Ivoire à la famille d'Alassane Ouattara en détresse. Victor Ekra qui prend la parole au nom du président Laurent Gbagbo comme cela se fait dans la tradition africaine, présente ses condoléances à la famille éplorée et assure celle-ci des dispositions pratiques que prendrait le chef de l'État pour que les funérailles de Mme Nabintou Cissé, la génitrice de l'actuel Chef d'État ivoirien se passent dans de bonnes conditions et qu'elle soit dignement enterrée. Ce qui fut fait comme promis dans les heures qui ont suivi le passage du président Laurent Gbagbo.

En novembre 2007, alors qu'il est en pleine visite d'État au Nord de la Côte d'Ivoire, dans les chefs-lieux des départements de Boundiali, Ferkessedougou, Korhogo et Tengrela, Laurent Gbagbo est informé discrètement du très mauvais état de santé de Gaoussou Ouattara, le frère aîné d'Alassane Ouattara. Sans chercher à comprendre, comme on le dit à Abidjan, le chef de l'État se " débarrasse " de son avion présidentiel et le met à la disposition de Gaoussou Ouattara qui est évacué immédiatement à Abidjan, précisément à la Pisam aux frais de la Présidence de la République.

En 2010, grâce à l'article 48 pris par Laurent Gbagbo sur conseil du président Thabo M'Beki, médiateur de la crise ivoirienne, et au nom de la paix au pays d'Houphouet Boigny, Alassane Ouattara alors poursuivi pour " nationalité douteuse", s'est présenté pour la première fois, et de façon exceptionnelle, à l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, au sommet de l'État, en aucune des manières, et pour tous les faits et gestes d'humanisme et d'amabilités énumérés plus haut, l'ancien Chef d'État ivoirien méritait un traitement princier.

Laurent Gbagbo ne devrait donc pas être la cible du président Alassane Ouattara. Certes, il a vécu des moments extrêmement difficiles de sa vie à la Cour pénale internationale du fait des autorités ivoiriennes. Mais, on le sait, le président Laurent Gbagbo n'a jamais été habité par la vengeance, la haine. Mieux, c'est un homme de paix. Et il l'a prouvé et manifesté tout au long de sa riche carrière politique.

Au nom de la réconciliation nationale, le président Alassane Ouattara devrait poser un acte fort pour sceller définitivement la paix en Côte d'Ivoire. Pourquoi ne pas être en première ligne de l'accueil du président Laurent Gbagbo à l'aéroport international Félix Houphouët Boigny d'Abidjan ? Quest-ce que cela peut bien coûter à un pays en quête de cohésion nationale et de paix entre ses ressortissants ? Ne dit-on pas que la paix n'est pas un vain mot mais un comportement ?

Content created and supplied by: Pierre_Lemauvais (via Opera News )

côte d'ivoire france président konan bédié rdr alassane ouattara victor ekra

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires