Sign in
Download Opera News App

 

 

Ravitaillement d'hélicoptère en plein vol

L'Airbus A400M Atlas, est un avion de transport militaire polyvalent conçu par Airbus Military, entré en service en 2013. Au 28 février 2021, il totalise 174 commandes dont 97 livrées.

Le premier Airbus A400M lors de sa sortie d'usine à Séville, le 26 juin 2008.

Le projet sélectionné en 2000 à l'issue d'un appel d'offres a connu de nombreux retards et surcoûts. Assemblé à Séville, il sort d'usine en juin 2008 mais ne sera finalement certifié pour un usage militaire qu'en août 2013.

Destiné à des missions de transport stratégiques et tactiques, l'A400M est capable de transporter jusqu'à 37 tonnes de fret sur 4 500 km. Ses commandes de vol électriques lui permettent d'être aussi maniable qu'un biréacteur de type Dassault Falcon 10, bien plus léger. Son cahier des charges le rapproche de l'Antonov An-70 ukrainien.

L' A400M apte au ravitaillement des hélicoptères en vol

Avec l'adjonction de cette capacité détenue jusqu'à présent par le C-130J, l'Armée de l'Air et de l'Espace muscle son jeu et Airbus emporte un nouveau succés.

Ravitaillement Atlas/Caracal 

Essentiel aux opérations spéciales, le ravitaillement en vol des hélicoptères est une capacité complexe et coûteuse, seul l’Armée de l’Air et de l’Espace détient cette capacité en Europe avec le couple C-130J/EC725. A l'issue d'une nouvelle campagne d’essais du 22 mars au 2 avril 2021, l’A400M disposera désormais de la possibilité de ravitailler en vol l’EC725. Menée en coopération entre Airbus DS, Airbus Helicopters, DGA Essais en Vol et l’AAE, elle a bénéficié d’une météo clémente qui lui a permis de valider les demandes opérationnelles (vitesse, altitude, masse). Les EC725 provenaient de l’EH 1/67 Pyrénées et l’A400M stationné sur la BA 106 de Bordeaux.

Capacité unique en Europe 

Cette campagne d’essais fut réalisée de jour comme de nuit avec l’aide de JVN (jumelles de vision nocturne). Effectués à proximité de la BA 120 de Cazaux, les différents vols d’une durée totale de 25 heures ont permis plus de 80 contacts, et le transfert de plusieurs tonnes de carburant. Avancée significative, il sera désormais possible de ravitailler deux hélicoptères simultanément. Pour ce faire, la vitesse des aéronefs est située aux alentours de 105 nœuds (194 km/h) pour une plage d’altitude comprise entre 300 et 3000 mètres. Ainsi avec ce ravitaillement en vol, l’EC725 pourra disposer d’une endurance supérieure à 10 heures.

Coup plein pour l’A400M

Longtemps synonyme de retards et de surcoûts financiers, le programme A400M accumule les bonnes nouvelles ces dernières semaines au profit de l’AAE. En plus de cette capacité, l’AAE a reçu son 18ème exemplaire le 2 avril sur la BA 123 d’Orléans-Bricy. Plus-value de ce nouveau standard, sa faculté de pouvoir utiliser les deux portes latérales arrière pour le largage de 116 parachutistes en simultanée. Il dispose d’un système automatique de suivi de terrain à très basse altitude dans des conditions de vol à vue, et possède également des réservoirs CHT (Cargo Hold Tank) qui lui permettront d'accroître sa capacité de ravitaillement en vol. D’ici la fin de la LPM en 2025, l’AAE devrait disposer de 29 A400M qui seront progressivement amenés à un standard unique.

Abonnez-vous et partagez

Content created and supplied by: Nutritionniste (via Opera News )

airbus military l'airbus a400m atlas

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires