Sign in
Download Opera News App

 

 

Relation bilatérale: gros plan sur les grands chantiers du Maroc en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire entretient d’étroites relations avec le Royaume du Maroc et cette collaboration est vieille de 60 ans. Depuis l’avènement du Président Ouattara au pouvoir en Côte d'Ivoire, ces relations se sont largement renforcées. Ainsi sur le plan socio-économique, et dans la dynamique de renforcement des relations bilatérales, le royaume du Maroc a entrepris plusieurs chantiers en Côte d’Ivoire. Ces différents chantiers ont été présentés le vendredi 14 janvier 2022 par l’ambassadeur du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, SEM Abdelmalek Kettani lors de « la tribune d’opéra ».

« La vision du roi du Maroc en Côte d’Ivoire est un projet unique basé sur les grands chantiers » a déclaré Adelmalek Kettani . Ainsi, à l’en croire Depuis 2011, plusieurs entreprises de plusieurs secteurs ont été incitées à venir investir en Afrique subsaharienne par le roi du Maroc. C’est dans cette optique que différents projets ont été réalisés ou sont en cours de réalisation en Côte d’Ivoire.

Au titre des projets déjà exécutés il y a la construction du centre multisectoriel de formation professionnelle Mohammed VI de Yopougon. Ce centre forme 500 jeunes dans le domaine du BTP, et 500 jeunes en (HTR) Hôtellerie, Tourisme, Restauration. Ce projet a été inauguré en 2017 par sa majesté le roi du maroc. La première promotion de ce centre est sortie l’année 2021. Pour l’ambassadeur « le pays a d’énormes potentialités touristiques, ainsi une main d’œuvre formée est un atout pour l’industrie de l’hôtellerie quand on sait que le pays est doté de sites touristiques à fortes potentialités tels que Bassam, Jaqueville, Assinie etc. » Ce centre dispose d’un internat de 120 lits pour permettre aux apprenants qui viennent des autres villes de pouvoir également bénéficier des formations.

En plus de ce centre, on compte au nombre des chantiers de la coopération ivoiro- marocaine, le centre de formation Mohammed VI en médecine d’urgence du CHU de yopougon. Ce centre a pour but de permettre aux obstétriciens et aux médecins d’urgence qui interviennent sur les accidentés de la route de faire les gestes de secours pour aider les accidentés.

Toujours dans les projets déjà exécutés, il y a le débarcadère de Locodjro. Ce projet vise à valoriser les produits de pêche et à améliorer la production les conditions de vie et de travail des pêcheurs et mareyeuses ainsi que la qualité des produits de pêche.

Au titre des projets en cours d’exécution et bientôt livrés il y a la baie de Cocody, un projet futuriste de sauvegarde et de valorisation de la baie de cocody dans lequel il est prévu les travaux d’aménagement du carrefour de l’indénié et le traitement de la lagune d’Abidjan fortement polluée. De même le Bassin écrêteur de Williamsville pour permettre la circulation des eaux est en cours d’exécution ainsi que l’embouchure du fleuve Comoé grand bassam.

En plus, il y a le débarcadère de Grand-Lahou qui a les mêmes objectifs que celui de Locodjro en cours d’exécution. Il permettra aux mareyeuses de mener leurs activités dans des conditions de salubrité, de confort.

Enfin la mosquée Mohamed VI de Treichville, un projet de plus de 20 millions d’euros. Cet édifice est un don du roi du Maroc à la Côte d’Ivoire pour célébrer l’amitié Ivoiro-Marocaine. Il pourra accueillir 7000 fidèles et sera livré en juin 2022.

Rappelons que l'ambassadeur du Maroc était l'invité de la "La tribune d’Opera". C'est un espace d’échange organisé par la rédaction d'Opera News sur des sujets d’intérêt public. Pour sa deuxième édition, elle recevait l’ambassadeur du royaume du Maroc en Côte d’Ivoire son excellence Abdelmalek Kettani.

Content created and supplied by: Delores_Pie (via Opera News )

côte d'ivoire ivoire maroc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires