Sign in
Download Opera News App

 

 

Cohésion sociale: les jeunes du RHDP, PDCI, FPI, UDPCI, EDS… prennent un engagement ferme

(Image d'archives utilisée à titre d'illustration)

Ils étaient en formation à Grand-Bassam, à l’initiative du NDI et de l’USAID. Eux, ce sont des jeunes du parti au pouvoir en Côte d’Ivoire et des formations de l’opposition politique. Au sortir de cette formation, ils ont décidé de ‘‘rester une famille’’, pour une Côte d’Ivoire meilleure.

Imaginez une Côte d’Ivoire où les politiques forment une famille, quel que soit leur bord ! C’est dans ce dessein que le NDI et son partenaire légendaire l’USAID ont convié les jeunes des partis et plateformes politiques, tous bords confondus. Sur toute la semaine dernière, jeunes du RHDP (Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix), parti au pouvoir en Côte d’Ivoire, du PDCI-RDA (Parti démocratique de Côte d’Ivoire, section du Rassemblement démocratique africain), du FPI (Front populaire ivoirien), de EDS (Ensemble pour la démocratie et la souveraineté), de l’UDPCI (Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire) et de LIDER (Liberté et démocratie pour la République) ont été formés autour du thème ‘‘Académie des leaders politiques émergents en Côte d’Ivoire’’.

Au-delà du contenu de la formation qui a pris fin le 24 avril 2021, ce sont les propos des participants, à l’issue de cette formation, qui ont le plus marqué. Représentant le RHDP, l’honorable Coulibaly Fononna a laissé entendre les propos suivants, rapportés par le site d’informations koaci.com : ‘‘Ici, contrairement à ce qui se passe au niveau des partis politiques (…) ici, la collaboration était très bien, conviviale, nous sommes une famille et nous souhaitons rester une famille’’.

Au nom de la Plateforme EDS, Mlle Désirée Douati a fait part de ce qui suit : ‘‘Nous avons compris que nous formons une même famille en Côte d’Ivoire et que nous gagnerons à mettre en plus en avant le dialogue, le pardon et le partage dans nos différentes valeurs’’.

En vue de conserver cet esprit de ‘‘famille’’ qui pourrait avoir un impact considérable, positif, sur la gestion humaine dans les prochaines années, l’honorable Coulibaly Fononna a émis le vœu suivant : ‘‘nous souhaitons rester une famille et nous allons créer un réseau de jeunes leaders ayant participé à cette formation, pour faire en sorte qu’on ait de véritables leaders demain’’. Cette formation a porté sur le leadership, la négociation en politique, l’image du bon leader…

Yob 

Content created and supplied by: RolandYobouet (via Opera News )

rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires