Sign in
Download Opera News App

 

 

Retour de Laurent Gbagbo et Blé Goudé : Voici la position de la France !

L'Ambassadeur de France en Côte d'Ivoire, Jean-Christophe Belliard, au sortir de son audience avec le Président Henri Konan Bédié, le 20 avril 2021.

L’ancien Président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo et son dernier ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, ont été acquittés définitivement par la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI), le 31 mars 2021. Confirmant ainsi la décision d’acquittement de la Chambre préliminaire du 15 janvier 2019. Depuis lors, il est question du retour des deux personnalités dans leur pays, la Côte d’Ivoire.

Lors du Conseil des ministres du 07 avril 2021, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara, a indiqué que ‘‘Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé sont libres de rentrer en Côte d’Ivoire, à tout moment’’. Une déclaration applaudie des deux mains par le citoyen lambda, mais prise avec des pincettes par certains analystes politiques. Voici l’un de leurs arguments : ‘‘si tant est que le Président Ouattara veut réellement du retour du Président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé en Côte d’Ivoire, pourquoi ne pas leur affréter un des 7 avions de la flotte nationale ivoirienne, au plus vite ?’’.

Le Président Laurent Gbagbo, à sa descente d'avion. (Image d'archives utilisée à titre d'illustration)

Pour eux, le retour de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé est plus une question d’actes que de paroles. Et, le disant, ces derniers relèvent que : ‘‘la balle est dans le camp présidentiel, qui a là, l’occasion rêvée de poser un acte d’envergure pour la réconciliation nationale entre les filles et les fils de la Côte d’Ivoire’’.

Sur le sujet, on connaît dorénavant la position de la France. Lors d’une visite de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Jean-Christophe Belliard, au Président du PDCI-RDA, le Président Henri Konan Bédié, le mardi 20 avril 2021, relativement au dossier du retour de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, le diplomate français a déclaré ce qui suit : ‘‘La Cour pénale internationale a statué. Maintenant, c’est aux Ivoiriens, entre eux, de décider des modalités du retour du Président Gbagbo. J’ai bien noté le communiqué de la déclaration du Président Ouattara estimant que le Président Gbagbo était le bienvenu en Côte d’Ivoire. Maintenant, ce n’est pas à nous, la France, de dire comment ça doit se passer. C’est à la Côte d’Ivoire de le dire’’.

Des propos de l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire qui placent le régime d’Abidjan comme principal artisan du retour du Président Gbagbo. Le souhait ardent de la France, au dire de son diplomate accrédité en Côte d’Ivoire, c’est que le pays ‘‘redevienne ce qu’il a été une époque’’. C’est-à-dire un havre de paix !

Yob 

Content created and supplied by: RolandYobouet (via Opera News )

alassane dramane ouattara france henri konan bédié jean-christophe belliard laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires