Sign in
Download Opera News App

 

 

Le Président de la JPDCI Estudiantine répond à Bictogo : "demandez un pardon public au peuple(...)"

Henri Joël Kouadio, Président national de la JPDCI Estudiantine et Scolaire, demande à Adama Bictogo une repentance nationale. Dans une déclaration publiée ce jour, 14 juillet 2021, le leader national des étudiants du PDCI-RDA s'est longuement prononcé sur les propos tenus par Adama Bictogo.

Henri Joël Kouadio a entamé son propos en revenant sur l'histoire récente de la Côte d'Ivoire, émaillée par les nombreuses crises politiques.

<< (...) Aujourd'hui, plus que jamais, il va falloir faire attention à vos propos politiques car vous travaillez à votre propre chute. Je voudrais vous rappeler que depuis le COUP D'ÉTAT de 1999 qui a conduit à la rébellion de 2002, les ivoiriens que nous sommes avions vécu dans la terreur, dans la peur, dans l' angoisse, dans la division, dans la méfiance. Cette situation qui s'est amplifiée avec la crise postélectorale de 2010-2011 nous a plongé dans un désespoir total et a fortement impacté l'effort de paix et de réconciliation en Côte d'Ivoire>>.

Ensuite, il s'est accentué sur l'objectif de la réconciliation nationale :

<< Monsieur Adama Bictogo, aujourd'hui, le peuple ivoirien a décidé de surmonter toutes ces épreuves difficiles et d'aller à la reconstruction d'une Côte d'Ivoire réconciliée, où les peuples dans leurs diversités ethniques, religieuses et culturelles devront vivre en parfaite harmonie, ensemble dans la paix et dans la gaieté. Et cela, (...) ce ne sont pas vos menaces et vos injures qui vont influencer cette détermination des filles et des fils de la Côte d'Ivoire à aller à la paix et à la réconciliation tant attendues>>.

Henri Joël Kouadio a aussi insisté sur l'acte de la dernière rencontre entre le chef de l'Etat, Alassane Ouattara, et le président Henri Konan Bédié à l'hôtel du Golf pour s'étonner des propos du cadre du RHDP.

<<Monsieur Adama Bictogo, la réconciliation ne se fera pas avec les 1/10 de la population ivoirienne. Non ! Nous sommes Déterminés à reconstruire un nouvel Etat avec un nouveau esprit, et cela dans L'UNITÉ, dans la réconciliation de tous les ivoiriens, sans exception. Monsieur Adama Bictogo, suivez avec attention la détermination du peuple, convaincu à atteindre l' idéal de PAIX, de RÉCONCILIATION dans l'objectif de rebâtir la Côte d'Ivoire du futur>>.

Le Président de la JPDCI Estudiantine et Scolaire se dit inquiète de la portée de tels propos :

<<Je m'inquiète : comment un parti au pouvoir peut il avoir peur de la réconciliation ?Qu'est ce qui explique une telle phobie ? Si la réconciliation n'était pas opportune, pourquoi avoir créé, depuis 2011 jusqu'à ce jour, les structures comme la CDVR, la CONARIV et même le ministère de la réconciliation ? Si vous êtes sincères avec vous même, il vous faut éviter ce genre de sorties hasardeuses et se concentrer sur l'essentiel, qui n'est rien d'autre que la démarche du président FÉLIX HOUPHOUET BOIGNY. Demandez un PARDON PUBLIC au peuple ivoirien. Oui ! ce sera un grand pas en faveur de notre projet commun qui est la construction d'un Etat nouveau>>. A-t-il déclaré.

Aguyzor

Content created and supplied by: Guy-Roland-Amoikon (via Opera News )

adama bictogo adama bictogo.. côte d'ivoire henri joël kouadio

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires