Sign in
Download Opera News App

 

 

3ème mandat et crises politiques : faut-il augmenter le nombre de mandats à 5 en Afrique?

L'instabilité politique et sociale, les coups d'état, la révision constitutionnelle et la volonté de briguer un troisième mandat pourtant la constitution ne prévoit qu'au maximum deux pour un invidiu, sont des faits fréquents qui mettent l'Afrique en retard à chaque fois.

Quelques soit les beaux discours, les bonnes promesses de démocratie, lorsque les opposants d'hier arrivent à la magistrature suprême, ils prennent goût au pouvoir. Et lorsque le dernier mandat tire à sa fin, le discours change peu à peu et voici qu'on assiste à toute une stratégie visant à se maintenir dans le fauteuil présidentiel au détriment de la loi fondamentale.

Le dernier fait en date est la situation en Guinée, où les hommes du colonel Mamady Doumbouya à travers un coup d'état viennent d'évincé Alpha Condé.

Pourquoi doit-on toujours assister à de tels spectacles encore en Afrique, ces événements d'un certain âge alors que tout est réglementé par la loi, la constitution?

Nous pensons que peut-être la loi n'est pas adaptée à la réalité africaine. Car dans bien des cas la constitution est calquée en partie sur le modèle du pays colonisateur, en occurrence la France. C'est le cas de la limitation du nombre de mandat à 2.

En Guinée la volonté du président affichée depuis 2019 de prolonger son règne à plonger le pays dans une crise, malgré les constestations de toute part, il est allé au bout de ses idées.

Ce troisième mandat, qui fait suite à une modification de la constitution a généré des tensions en Côte d'Ivoire aussi même si tout semble revenu au calme.

Alors, s'ils veulent tous mourir au pouvoir, légalisons cela pour ne plus que des personnes ailles se faire tuer à chaque fois. Ainsi soit on limite le nombre de mandat à 5, soit on oublie cette affaire de limitation de mandat.

Parce que même si ces soldats sont applaudis aujourd'hui par certains, rien ne garantit que les prochains gouvernements seront démocratiques, et pourront répondre aux attentes de la population. C'est du déjà vu tout ça, des militaires ont pris le pouvoir et la suite n'a pas été très glorieuse.

Ces actes anticonstitutionnnelles, et ces barbaries doivent prendre fin en Afrique !

Chers lecteurs, vos propositions et avis sont requis sur cette problématique du maintien au pouvoir de nos dirigeants et des coups d'état en Afrique.

Après quoi, cliquez sur +suivre, pour vous abonner, likez et partagez !

LIV-3.0

Content created and supplied by: LIVOIRIEN-3.0 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires