Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici ceux avec qui Guillaume Soro veut bâtir «la citadelle commune» et en faire «un havre de paix»

Au terme d'une longue séance de travail qui a débuté hier 19 septembre 2021 à 19h et s’est éternisée dans le ventre de la nuit comme il l'a lui-même signifié, Guillaume Soro qui entend jouer un rôle politique de premier plan dans son pays en dépit de toutes les condamnations dont il est l'objet devant les juridictions nationales, a décidé d’adresser un message clair à ses partisans. 

« Chers Tous, le combat et le chemin politique sont faits d’embûches. J’ai décidé à l’issue de la réunion d’hier d’engager plus en avant nos militants et adhérents dans la voie de la paix et de la victoire » et de promettre « des instructions » à leur endroit dans les jours à venir. 

   L'ex Pan retient que « la rude confrontation avec le régime » a « permis de mesurer à quel point les uns et les autres étaient déterminés ». Toutefois, le natif de Kofiplé et les collaborateurs qui lui sont restés fidèles ont « pu remarquer que les plus bavards ne sont pas forcément les plus résistants ». Par ailleurs, il lui a été donné de constater "que certains se voyaient déjà assis dans des bureaux ministériels que de tenir le micro de la résistance" et de cette traversée du désert consécutive à la rude confrontation avec leurs ex alliés désormais aux rênes du pouvoir d'Etat, il rappelle que «chacun a vérifié son seuil de résistance». 

   Aussi, c’est avec cette « poignée (d'hommes) qui a fait preuve de courage exceptionnel qu'il entend poursuivre son combat politique. « Je sais désormais que c’est avec ces hommes et ces femmes éprouvés dans le feu purificateur de la traversée du désert, mais restés dignes que nous bâtirons la citadelle commune en un havre de paix ».

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires