Sign in
Download Opera News App

 

 

Pulcherie Gbalé enfin libérée des mains de son geôlier

La femme aux grandes valeurs, la battante, vient d'être libérée des geôles du plus grand geôlier au monde. Arrêtée pour avoir dit non à la Candidature de trop de Ouattara, elle va écoper d'une détention préventive de 9 mois.

Aujourd'hui la joie de la voir enfin libre succite de l'espoir pour tous les autres, detenus pour la même raisons (la désobéissance civile). Pulcherie Judith Gbalé. Elle sera citée partout dans le monde entier comme exemple. L'on se souviendra d'elle comme l'on se souvient des femmes de grand bassam.

Mais des épouses,des époux, des filles et des fils continuent d'être détenus dans les prisons de Côte d'Ivoire. Notre de tous les jours se situe sur la dépense des deniers publics. Ces arrestations sont-elle bénéfiques pour le pouvoir en place? N'était-ce pas un manque à gagner pour le pouvoir en place que de voir ses prisons bondées, et de dépenser autant de milliards pour payer les factures d'eau, d'électricité et de nourriture? Ces sommes ne pouvaient-elles pas servir à d'autres secteurs d'activités ? Pourquoi ne pas liberés les détenus de tous ces lieux de détentions surpeuplées et les contraindre à des travaux d'intérêts généraux ? Ceci nous pensons serait bénéfique pour l'état.

Nous aimerions vraiment pouvoir être dans le secret des dieux pour comprendre ces agissements du pouvoir Ouattara.

Que le Ministère de la réconciliation incarné par Monsieur Kouadio Konan Bertin dit KKB, revoit sa copie de la conduite à tenir de l'état face à ces arrestations et ces emprisonnements.

Quel est ce père qui chaque fois résoud le problème de ses enfants récalcitrants par la prison ? Maintenant que Pulcherie Judith Gbalé est libérée des mains de son geôlier, continuons à soutenir tous ces fils et filles du pays toujours incarcérés dans les prisons de Côte d'Ivoire.

Franck Atchori INFOS-RCI225

Content created and supplied by: INFOS-RCI225 (via Opera News )

judith gbalé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires