Sign in
Download Opera News App

 

 

Afrique : ces militaires aux oubliettes qui refont surface après un coup d'état


Ces 20 dernières années le continent africain s'est tristement faire remarquer dans de nombreux coups d'État qui ont coûté la vie à plusieurs personnes et occasioné de nombreuses conséquences.

De la côte d'ivoire au Soudan en passant par le Burkina Faso, la liste est longue comme un bras.

Aussi ces coups de force qui avaient connu une baisse à un moment donné ont repris de plus belle et de façon spectaculaire dans certains pays tels que le Mali et la Guinée.

Toutefois on a remarqué que certains militaires mis aux oubliettes font leur réapparition aux côtés des putschistes à qui semblent leurs prêter main forte.

C'est notamment le cas de Guei Robert en côte d'ivoire et Dadis Camara en Guinée. Guei qui était tranquillement dans son Kabakouma natal a été sollicité par les putschistes qui ont renversé le président Bédié en 1999.

Il prendra la tête du Comité national de salut public et deviendra par la suite président de la République et connaîtra des fortunes diverses.

Le même scénario se dessine également en Guinée Conakry où l'ancien colonel Dadis Camara en exil , a fait son entrée au pays à la faveur du coup d'état qui a déposé Alpha Condé le 5 septembre dernier. Il pourrait bien prêter main forte à la junte militaire menée par le lieutenant colonel Mamady Doumbouya.

Content created and supplied by: Paullevigerod (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires