Opera News

Opera News App

Présidence de la république : Pourquoi Soro tient une longueur d’avance sur Blé Goude

RaoulMobio
By RaoulMobio | self meida writer
Published 9 days ago - 2954 views

Parmi les personnalités qui se sont imposés ces dernières décennies sur la scène politique Ivoirienne, deux figures, perçus comme les leaders incontestés d'une relève générationnelle grouillant d’impatience. 

Charismatiques, éloquents, Charles Blé Goude et Guillaume Kigbafori Soro, tous les deux issus du tout puissant syndicat estudiantin, la FESCI, où ils ont fait les armes avant de faire irruption dans la sphère politique, revendiquent pourtant des profils de leadership, peu convergents. 

Fer de lance de la résistance patriotique après l’éclatement de la rébellion armée en Septembre 2002, et menée justement par son prédécesseur à la tête de la FESCI, Guillaume Soro, Charles Blé Goude est reconnu sur le terrain politique Ivoirien comme le champion de la mobilisation de masse. Il reste à ce jour le seul leader politique, à avoir réussi à investir la mythique place de la république dans le centre-ville d'Abidjan. 

Sur son initiative, des millions de personnes se sont rassemblées dans ce lieu, les 02 Octobre 2002 et 2003, en soutien au régime de Laurent Gbagbo. Véritable référent de la jeunesse pro-Gbagbo, Charles Blé Goude joua un rôle de premier plan dans l’acceptation par les jeunes, des différentes concessions faites par le pouvoir d'alors, dans le cadre du règlement de la crise militaro-politique depuis les accords de Linas-Marcoussis en 2003 jusqu’à ceux de Ouagadougou en 2007. 

Transféré à la prison de La Haye au Pays-Bas, après sa capture au Ghana en 2014, Charles Blé Goude a subi à la Cour Pénale Internationale (CPI) le même procès que l’ancien président, avec qui il fut innocenté simultanément en Janvier 2019. Fondateur d’un parti politique, le COJEP (Congrès Panafricain pour la Justice et l’Égalité des Peuples), Charles Blé Goude, bien que populaire, peche par l'ombrage politique que continue de lui faire son mentor, Laurent Gbagbo. 

Contraint de s’aligner sur ses positions pour exister politiquement, le COJEP de Blé Goude fait partie des principales formations héritières de l’idéologie politique du fondateur du Front Populaire Ivoirien (FPI). 

C’est sans doute là, cet écart de maturité qui place son ex compagnon de lutte et ancien premier ministre, Guillaume Soro, d’un cran au-dessus de lui. Cette longueur d'avance, elle se distingue par les initiatives que ce dernier a su prendre très tôt et qui lui ont conféré une place de choix dans l’histoire politique de son pays. 

Propulsé à la tête de la rébellion armée en Septembre 2002 bien que n'ayant aucune expérience militaire, cet étudiant alors âgé de 30 ans, conduit avec maestria, pour le compte de la rébellion des Forces Nouvelles (FN), les négociations de sortie de crise, en réussissant à maintenir par la force, l’ordre au sein du mouvement armé, pourtant traversé par des clivages internes, qui ont donné lieu à de violents affrontements entre groupes rivaux. 

En 2007, il est nommé premier ministre, suite à la signature des accords politiques de Ouagadougou, et sa rigueur dans la mise en œuvre du processus de sortie de crise, permettra dès 2010, l’organisation effective de l’élection présidentielle. 

Après la crise postélectorale en 2011, Guillaume Soro conserve son poste à la tête du gouvernement, avant de se faire élire au perchoir du parlement le 12 Mars 2012. Dès 2017, les divergences apparaissent avec l'actuel chef d’état, Alassane Ouattara, qu’il a pourtant contribué activement à installer aux affaires. 


Le député de Ferkessedougou prend ses distances d'avec le Palais présidentiel, se réorganise et de nombreux partis et mouvements politiques se mobilisent autour de sa personne. 


Pour beaucoup d’Ivoiriens, Guillaume Soro a une stature de présidentiable. Il maîtrise les arcanes de la diplomatie internationale. Et son courage politique fait l’unanimité. Sans coup férir, il se démarque de l'ex DGA du FMI. Et jusqu’à sa démission de la présidence de l’assemblée nationale en Février 2019, les accusations et les contraintes dont il est l’objet, ne feront qu’accroître sa popularité. Guillaume Soro démissionne, mais conquiert les cœurs de ses compatriotes. 

Depuis, sa ténacité malgré l'exil politique qui lui est imposé depuis le 23 Décembre 2019, continue de remuer le régime en place à Abidjan. Tant dans la gestion de sa communication politique, que dans ses offensives politiques et diplomatiques, l'ex chef du parlement, se démarque par un charisme singulier. 

À l'aune du débat sur le renouvellement générationnel dans la sphère politique Ivoirienne, chacune de ses deux personnalités pointe du nez, sauf que le premier part étouffé par la couverture politique de son mentor Laurent Gbagbo, dont il devra lutter l’électorat avec d'autres héritiers potentiels, là où l'autre, beaucoup plus affranchi, a réussi à trouver sa voie et à incarner une figure politique à part, au même rang que Henri Konan Bédié Laurent Gbagbo ou encore, Alassane Ouattara. 

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

Tags:      

charles blé goude
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

24 heures avant la rencontre Ouattara-Macron à Paris, l'opposition retient son souffle

6 minutes ago

26 🔥

24 heures avant la rencontre Ouattara-Macron à Paris, l'opposition retient son souffle

L'abbé Basile Diané charge l'opposition : "elle n'est plus crédible"

9 minutes ago

3 🔥

L'abbé Basile Diané charge l'opposition :

Bictogo depuis Anyama : "Tous ceux qui suivent les indépendants seront tous suspendus de leur fonction"

33 minutes ago

1390 🔥

Bictogo depuis Anyama :

La cotisation, première règle d'éligibilité aux prestations de la mutuelle

1 hours ago

9 🔥

La cotisation, première règle d'éligibilité aux prestations de la mutuelle

Législatives: à 48h de la fin de la campagne, un proche de Soro réussit le pari de la mobilisation

1 hours ago

851 🔥

Législatives: à 48h de la fin de la campagne, un proche de Soro réussit le pari de la mobilisation

Côte d'Ivoire: Les Ivoiriens s'éloignent de la ferveur électorale

1 hours ago

56 🔥

Côte d'Ivoire: Les Ivoiriens s'éloignent de la ferveur électorale

Campagne électorale : L'ex-prefet Vincent Toh Bi relève quelques incidents

2 hours ago

80 🔥

Campagne électorale : L'ex-prefet Vincent Toh Bi relève quelques incidents

Malgré les dissensions, les cyberactivistes pro-Soro se mobilisent derrière Amira Lobognon

2 hours ago

372 🔥

Malgré les dissensions, les cyberactivistes pro-Soro se mobilisent derrière Amira Lobognon

Côte d'Ivoire : Manifestations des élèves à Sassandra ce mardi

2 hours ago

109 🔥

Côte d'Ivoire : Manifestations des élèves à Sassandra ce mardi

Marcelle Godi candidate à Lakota: "Au nom des miens, de Blé Goudé et de la jeunesse"

2 hours ago

288 🔥

Marcelle Godi candidate à Lakota:

COMMENTAIRES

Voir tous les commentaires