Sign in
Download Opera News App

 

 

35 Ivoiriens clandestins arrêtés en Libye : l'autre défi d'Alassane Ouattara

<<La Côte d'Ivoire a besoin du génie et de la force de travail de tous ses enfants, notamment de ses jeunes et de ses femmes.>> A déclaré, le vendredi 6 août, Alassane Ouattara dans son adresse à la nation. Mais alors que la Côte d'Ivoire commémore ses 61 ans d'indépendance, ce 7 août 2021, 35 de ses citoyens ont été mis aux arrêts en Libye. Selon des informations dignes de foi, un navire des garde-côtes libyens dénommé Ubari, a intercepté 96 migrants. Parmi ces derniers, l'on dénombre 23 femmes et 11 enfants de bas âge. Les faits se sont passé le jeudi 5 août 2021, soit à deux jours de la célébration de l'indépendance de la Côte d'Ivoire. De sources concordantes, tous les 96 migrants clandestins ont été débarqués à la base navale de Tripoli. La liste établie des interceptés fait état des nationalités ci-après : 

3 Camerounais, 1 Gabonais, 7 Guinéens, 1 Bissau-guinéen, 35 clandestins de nationalité ivoirienne, 43 Maliens, 2 Nigérians, et 4 du Soudan. Selon toujours nos sources, ces subsahariens transférés aux autorités DCIM, seront tous transférés dans des prisons libyennes. 

Les cas de ces 35 de nos compatriotes n'ont pas retenu l'attention du président Alassane Ouattara dans son allocution du vendredi 6 août veille de l'indépendance de la Côte d'Ivoire. Cependant, les Ivoiriens notent avec satisfaction que le Chef de l'État met un point d'honneur sur la question de l'emploi des jeunes et de l'autonomisation des femmes. Cela, Alassane Ouattara l'a indiqué dans sa même adresse à la nation. 

<< Mes chers compatriotes, Chers frères, chères sœurs, Mon ambition est d’aller encore plus loin dans la transformation de notre pays et l'amélioration des conditions de vie de chacun de nos compatriotes. Pour ce faire, nous devons être unis. C’est la base de notre programme : ''Une Côte d’Ivoire Solidaire". La Côte d'Ivoire a besoin du génie et de la force de travail de tous ses enfants, notamment de ses jeunes et de ses femmes. C'est pourquoi, nous allons accélérer l’accès des populations à l’éducation, à la santé et aux financements des projets, à travers la mise en place d’un nouveau Programme Social du Gouvernement (PSGouv), qui viendra consolider les bases du programme initial, tout en mettant l’accent sur les zones de fragilité telles que le Nord-Est.>> Vivement que ce discours du chef de l'État Alassane Ouattara soit traduit dans les actes pour éviter la déperdition des bras valides et des cerveaux.

Haity

Content created and supplied by: Haity (via Opera News )

Alassane Ouattara Côte d'Ivoire Libye

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires