Sign in
Download Opera News App

 

 

Institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly: des professionnels partagent leur expérience


L'ouverture de l'année académique de l'Institut de formation politique Amadou Gon Coulibaly a eu lieu aujourd'hui à l'Hôtel Ivoire en présence du Général Diomandé Vagondo, ministre de l'Intérieur et de la sécurité qui a représenté le Premier ministre, Patrick Achi, nous informe koaci.com.

Avant le début des cours prévu pour la semaine prochaine, la cérémonie d'ouverture a été marquée par un panel animé par quatre ministres de la République autour du thème "Engagement politique et gestion de l'Etat".

Ce panel a été animé par : Anne Désirée Ouloto, Raymonde Goudou, de Zorro Bi Ballo et d’Amadou Koné.

Commençant par la ministre Anne Ouloto, présentant l'ancien Premier ministre comme un repère a rappelé qu'elle a été expulsée de l'ANARE en 2005 parce qu'elle a dit haut que le mandat de Laurent Gbagbo était terminé.

Elle a temoigné que sa vie est une succession de choix, d'engagement pour dire non à l'injustice, à l'impunité, au désordre à l'exclusion.C'est ce qui explique mon soutien au RDR et à Alassane Ouattara en 1994.


Quant à Goudou, pour sa part a-t-elle signifié être un produit de la société civile. L'ancienne ministre et ancienne militante du PDCI-RDA a annoncé qu'elle doit son entrée dans la politique grâce à son engagement et à sa conviction. Pour justifier son départ du PDCI, elle a déclaré que son ancien parti politique passait le temps à vilipender Alassane Ouattara. Raymonde Goudou a révélé qu'elle a passé des moments terribles et elle a été rejetée systématiquement après le retrait du PDCI-RDA du RHDP.



Cependant, Amadou Koné a eu une autre vision de la politique qu'il jure de ne pas aimer, mais s'y est retrouvée par obligation. Il affirme être arrivé dans la politique parce qu'il était contre l'injustice.

Il a révélé qu'il n'a jamais rêvé être ministre dans sa vie quand bien même des propositions lui avaient été faites.

Amadou Koné a soutenu qu'il s'est fortement investi dans toutes les missions politiques qui lui ont été confiées, soulignant au passage que Guillaume Soro est pour lui, un ami et un frère. Aux jeunes qui veulent embrasser la politique, le ministre leur a demandé d'être très bien préparés avant d'y entrer. Car selon lui, dans la politique, il y a la vérité, le mensonge et les coups bas.

Enfin, Zorro Bi Ballo boucle la liste des intervenants en parlant de son engagement et qu'il s'est retrouvé dans la politique par accident. Aussi le ministre a pris en exemple son exil.


Si vous avez aimé l'article ,n'oubliez pas de partager, de commenter et surtout de vous abonnés à notre page pour ne manquer en aucunes des prochaines publications.

Content created and supplied by: Succèsplus (via Opera News )

amadou koné l'hôtel ivoire laurent gbagbo patrick achi raymonde goudou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires