Sign in
Download Opera News App

 

 

Cocody-Riviera Allabra : des résidents foncièrement opposés à un projet ''inopportun'' de la mairie

La cité Allabra réconciliation, située dans la commune de Cocody, précisément à la Riviera 3, est au cœur d’un conflit entre d’une part l’Amicale de frères unis de la cité Allabra et d’autre part le syndic de la cité et la mairie. La raison : un projet de création d’un jardin public sur un ancien chantier d’assainissement de l’Office national de l’assainissement et du drainage (Onad).  

L’affaire remonte à 2018-2019. A cette date, la Côte d’Ivoire et particulièrement Cocody ont connu une série de pluies diluviennes occasionnant de terribles inondations. La cité Allabra Réconciliation faisait partie des zones géographiquement touchées du côté de la Riviera 3. Pour pallier le problème, l’Office national de l’assainissement et du drainage ( Onad), sous la tutelle du ministère de l'Assainissement et de la salubrité a décidé d’agrandir le dalot souterrain qui traverse une partie de ladite cité et servant d’évacuation des eaux usées. Il faut souligner qu’à l’époque, les résidents s’y étaient déjà opposés. Et pour cause, leurs résidences ont été détruites, pour certains, en partie par les travaux. Ils se sentaient victimes des quartiers sauvages et autres lotissements improvisés avec des constructions anarchiques en amont. Cependant, ils ont du faire bon cœur contre mauvaise fortune face aux préjudices matériels et financiers subis et à la " raison d'Etat ''.  

Les travaux terminés, l’espace a été laissé en jachère et jonché de décombres, avec interdiction de le recoloniser. Constitués en l’Amicale des frères unis de la cité Allabra (Afu), les résidents victimes ont entrepris d’aménager les lieux. L’endroit est donc sécurisé et entretenu. Tout cela au détriment des relations de bon voisinage et de solidarité notamment avec le syndic du quartier.

 Au demeurant, il y a quelque temps et leur grande grande surprise, ledit syndic dénommé ASRA a soumis à la mairie un projet d’occupation de l’espace attenant aux résidences des membres de l’Afu. « Nous sommes foncièrement opposés à toute recolonisation de cet espace. Nous sommes en opposition philosophique et morale avec les actuels représentants du syndic. C’est une démarche inique et anti-fraternelle», indiquent en chœur les membres de l’Ufa. Qui par ailleurs ajoutent qu’à l’origine, la SCI-Scar, société qui a construit la cité en question, « n’a prévu ni espaces de jeu ou d’aération, ni de structure de bureau de syndic». 

Aussi pour marquer son désaccord et défendre sa position, l’Amicale a-t-elle adressé des courriers aux autorités concernées notamment le maire de la commune, le 20 septembre et le 4 octobre dernier. Quant aux ministre de l’Assainissement et de la salubrité et au directeur général de l’Onad, ils ont reçu leurs courriers le 11 octobre. Des explications et images ont mêmes été envoyées pour marquer leur opposition.  Mais jusque là, la mairie semble persister dans son initiative. Les résidents, eux, sont farouchement décidés à ne pas accepter ce projet. Le bras de fer est par conséquent enclenché avec des résidents déjà victimes du sort par une première opération. Mais cette fois, ils sont bien décidés à faire entendre leur voix car " il y va de leur bien-être, leur vie et sécurité".

En outre, des attroupements intempestifs, des violations de domicile, l’insécurité voire des regards inquisiteurs avaient fini par troubler la quiétude des résidents. Pis, à les en croire, l’endroit avait même commencé à être fréquenté par des quidams en mal de sensation forte qui y venaient pour fumer des joints, de la drogue. Conséquence : des vols et autres comportements répréhensibles ont abondé. Une décharge à ciel ouvert avait également été créée. C’est pourquoi, l’Afu a aménagé ledit espace avec du gazon et des fleurs tout en instaurant des grilles et barbelés pour la sécurité.


Franck K

 

Content created and supplied by: Franck_K (via Opera News )

cocody-riviera allabra

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires