Sign in
Download Opera News App

 

 

Dialogue national inclusif : Ouattara et son camp peuvent remercier Bédié

La prochaine rencontre entre le Chef de l'État, Alassane Ouattara, et son prédécesseur, Laurent Gbagbo, le mardi 27 juillet, marquera un tournant dans le processus de réconciliation nationale. Cette rencontre brisera le mur de glace qui séparent les deux leaders depuis une décennie. Si ce face à face suscite une vague de réactions positives, il ne faut pas oublier celui qui depuis plusieurs mois appel au dialogue national inclusif. Il s'agit de Konan Bédié, le président du PDCI-RDA. Le respect mutuel qui existe entre les deux anciens alliés n'est pas anodin dans l'acceptation par le camp présidentiel du dialogue national inclusif malgré la réticence de certains cadres du régime.

Konan Bédié est réputé pour sa sagesse, et sa longue expérience politique lui donne la légitimité pour faire des propositions qui vont dans l'intérêt supérieur de la nation. Il a saisi l'occasion de tendre la main à son cadet, Alassane Ouattara, lors de sa déclaration solennelle de clôture de la visite de Laurent Gbagbo à Daoukro. Un discours au cours duquel il a appelé le président Ouattara à l'ouverture d'un dialogue national inclusif. Même si certains cadres du RHDP ont vu cette demande comme un nouveau coup politique, le président Ouattara s'est toujours montré favorable à prendre des mesures exceptionnelles qui vont dans le sens de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale. Il convient de rappeler que lors de la rencontre entre Konan Bédié et Alassane Ouattara à l'hôtel du golf en novembre dernier, le président du PDCI-RDA a avait déjà appelé à un dialogue national inclusif.

H.L.V

Content created and supplied by: HenocleVeinard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires