Sign in
Download Opera News App

 

 

Histoire : Révolution des Œillets au Portugal, le peuple renverse la dictature salazariste

25 avril 1974 : Révolution des Œillets au Portugal, le peuple renverse la dictature salazariste.

Depuis le coup d'Etat de 1926 le Portugal vit sous un régime de dictature conservatrice et nationaliste qui s'appuie sur l'armée, le colonialisme et l'Eglise catholique. Dans les années 1960, le pays déjà en crise sur le plan politique et économique se lance dans une série de guerres visant à maintenir son empire colonial face aux révoltes indépendantistes qui émergent en Angola, Mozambique, Cap-Vert, Sao-Tomé-et-Principe et en Guinée-Bissau. Ces guerres s'enliseront progressivement, jusqu'à 35% du P.I.B portugais sera mobilisé et les combats couteront la vie à plus de 8000 soldats portugais. De nombreux jeunes fuient le pays dans l'espoir d'échapper à la misère rampante dans le pays et aux 4 ans de service militaire.

Le 25 avril 1974, dans toutes les casernes du pays, les officiers les plus jeunes se rebellent. Le signal de l’insurrection est donné par la diffusion, sur une radio d’opposition de la chanson "Grandola, vila morena" de Zeca Afonso, une chanson interdite par le régime. Les foules descendent dans les rues et viennent soutenir les soldats. Les officiers rebelles se rassemblent dans le "Mouvement des Forces Armées" (MFA) qui revendique le changement de régime : ils demandent la démocratie, la décolonisation et le développement économique.


Contrairement aux défenseurs de la dictature qui tireront sur la foule et feront 4 morts et plusieurs dizaines de blessés, le MFA prendra le pouvoir sans qu'un seul coup de feu ne soit tiré. Les insurgés sont identifiables par le port de l'Œillet, une fleur rouge de saison, qui leur est largement distribué dans les rues de Lisbonne via les fleuristes de la ville et qu'ils mettent sur leurs fusils et leurs uniformes.


Dans un premier temps, après le renversement de la dictature, la révolution se radicalise, les modérés sont écartés et des politiques de nationalisations et d'alphabétisation massives sont lancées, le processus d'indépendance des colonies est amorcé dans le même temps. Néanmoins, à partir de la promulgation d'une nouvelle constitution en 1976, le pays prend un virage libéral et procède à des privatisations et prend le chemin d'une démocratie libérale proche des modèles d'Europe de l'Ouest. Un choix qui se confirmera dans le temps avec l'adhésion du Portugal à l'Union européenne en 1986.

Content created and supplied by: versus-01 (via Opera News )

Portugal Révolution des Œillets

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires