Sign in
Download Opera News App

 

 

Un juriste interpelle Ouattara sur une "injustice sociale" à Yamoussoukro qui dure depuis 45 ans

Lors d'une conférence de presse tenue ce jeudi 26 mai 2022, à ses bureaux, à Cocody, Me Franck Kouyaté, juriste et leader d'opinion a interpellé le président de la République, Alassane Ouattara sur ce qu'il qualifie d'injustice sociale, à Yamoussoukro, sur la terre natale du président Félix Houphouët Boigny qui dure depuis 45 ans. Mandaté par les 30.000 habitants de Kékrénou (Yamoussoukro), il s'agit pour Me Franck Kouyaté de rendre leur logement en location vente. En plus, il estime que cette « injustice caractérisée et caractérielle » doit être prise en charge par le président Ouattara surtout que ce dossier rentre dans le cadre de son programme de logement dénommé « un ivoirien un toit ».

« En 1980, Houphouët Boigny avait décaissé de l'argent pour donner à son neveu Konan Yao pour construire des Sopim. 240 logements à Bouaké, 240 logements à San-Pedro et 240 logements à Yamoussoukro (Kékrénou). Mais Bédié, quand il est arrivé au pouvoir, il a pris un décret pour demander 20 après qu'on vende les maisons au gens parce qu'ils sont en location simple. Mais aujourd'hui, Yamoussoukro, les logements, les gens continuent de payer 45 ans après », a-t-il dénoncé.

Puis de conclure : « Je demande la réactivation de ce décret. Je demande donc au président Ouattara de corriger cette injustice sociale pour rétablir les gens dans leurs droits pour que 45 ans après, ils deviennent propriétaires. Le faisant, je baptiserai le président Alassane Ouattara, le Hua (soleil en baoulé) numéro deux de la Côte d'Ivoire. Je l'invite expressément à se saisir de ce dossier qui va le porter au firmament du pouvoir ».


Yannick_LAHOUA

Content created and supplied by: Yannick_LAHOUA (via Opera News )

alassane ouattara yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires