Sign in
Download Opera News App

 

 

Opération mains propres, arrestations : ces scandales qui pourraient ternir le travail d'ADO

Le président Alassane Ouattara est aux commandes de notre pays depuis plus de dix maintenant.

Malgré tout ce qu'on pourrait lui reprocher, il faut reconnaître que notre pays a désormais fière allure. De grands travaux de construction d'infrastructures de toutes sortes sont effectuées ou en cours. Plusieurs localités connaissent enfin les joies de l'électricité et de l'eau courante. L'école se rapproche des populations grâce aux collèges de proximité et les routes flambant neuves voient le jour à plusieurs endroits du pays. Mais des scandales financiers de plus en plus récurrents pourraient gâcher ce magnifique tableau.

Dans le cadre de l'opération mains propres, des audits ont été effectués dans des Entreprises Publics Nationaux (EPN). De nombreux directeurs généraux ont été épinglés. Monsieur Coulibaly Lamine de l'Agence de Gestion Foncière a été placé en détention préventive à la MACA depuis le mois de Juin pour des présomptions de crimes économiques. En outre, Diaby Lanciné, directeur général du Fonds d’entretien Routier (FER), a été débarqué par son conseil d'administration. Monsieur Euloge Soro-Kipeya, patron de l'Agence Nationale du Service Universel des Télécommunications a été suspendu de ses fonctions. Six cadres de la Société Ivoirienne de Construction et de Gestion Immobilière (SICOGI) font l'objet d'enquêtes judiciaires pour les mêmes motifs.

Au ministère ivoirien des eaux et forêts, l'atmosphère n'est pas non plus à la sérénité. Selon des révélations du journal LSI Africa, l'arrestation de Ibrahim Lakiss, un acteur majeur du secteur du bois cache un scandale de grande ampleur dans ce ministère. Au vu de ces exemples, on imagine bien l'étendue des malversations financières qui pourraient jeter le discrédit sur le grand travail abattu par le président Alassane Ouattara.

Il faut pourtant faire fi des protestations de certains militants Houphouétistes comme le député Tilkouété Dah Sansan qui reclame la protection de cadres RHDP dans cette affaire pour laisser la justice aller jusqu'au bout. Ce vent de transparence et cette dynamique de lutte contre la corruption et l'impunité devront être entretenus pour la bonne image du pouvoir d'Abidjan. Tout le monde y gagnera.

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires