Sign in
Download Opera News App

Career Jobs

 

Job

 

Job Offers

Entretien d'embauche : Voici 07 erreurs à éviter avant ou pendant un entretien d'embauche

Lors d’un entretien d'embauche, certains comportements peuvent être éliminatoires. Peu importe la qualité du CV et peu importe votre motivation. Bien sûr, rien n’est perdu si vous êtes vraiment un bon candidat, mais autant éviter les faux pas . Dans cet article nous allons aborder quelques ereurs à éviter afin de mettre toutes les chances de votre côté.


1) manque de politesse /Arriver en retard

Il est très difficile de se défaire d’une mauvaise première impression. Il faut savoir qu’un entretien débute des l’entrée dans l’entreprise : un candidat en retard sera automatiquement catalogué sans-gêne par le recruteur. Dans ce dernier cas, des excuses sont le moins que l’on puisse attendre et pourront peut-être vous sauver la mise.

2) Etre trop sûr de soi

La différence entre un candidat sûr de lui et un candidat "arrogant" est souvent minime. A force d’affirmations, vous perdrez toute crédibilité. N’ayez pas peur d’être modeste en choisissant des tournures de phrase du type « J’ai eu la chance de…» Attention tout de même à ne pas tomber dans l’autodénigrement ! 

3) Faire paraître son stress

Le stress à l’approche d’un entretien est un état tout à fait normal. Il est très important de le maîtriser ou, tout du moins, de ne pas le laisser paraître. Les recruteurs ne manqueront pas de noter vos moindres « tics » nerveux et sentiront tout de suite si vous n’êtes pas à l’aise. Il existe de nombreux exercices de relaxation qui peuvent vous aider à appréhender cette situation. Ne pas regarder dans les yeux son interlocuteur..

4) Raconter sa vie

On aborde ici l’inverse de l’erreur précédente : l’entretien avance, vous vous sentez de plus en plus à l’aise, mais attention de ne pas tomber dans l’excès de familiarités et de ne pas vous attarder sur votre vie personnelle! C’est le recruteur qui doit diriger la discussion : n’abordez des sujets personnels seulement s'il vous y invite.

5) Ne pas connaître l'entreprise

Trop souvent, les candidats omettent de se renseigner sur l’entreprise. Lire l’annonce n’est pas suffisant. Connaître le poste mais aussi l’entreprise et son secteur vous permettront de ne pas rester sans voix devant le recruteur et d’échanger avec lui, de lui montrer que le poste est déjà entre vos mains et qu’il vous intéresse.

6) Ne pas avoir de questions à poser

A la fin d’un entretien, un « bon recruteur » vous demandera toujours si vous avez des questions à poser. C’est souvent une étape délicate pour le candidat , mais rester muet n’est pas la solution. Une question, même simple, traduira votre intérêt pour le poste et la société. Vous pouvez par exemple poser une question sur l’organigramme et la structure de la société pour mieux comprendre les rouages de l’entreprise.

7) Ne pas avoir préparé les questions pièges

Le déroulement d’un entretien est régi par certains codes et il existe des questions auxquelles vous ne pourrez pas échapper. Ces questions « pièges », il faut les préparer afin de ne pas se sentir déstabilisé durant l’entretien. Ces questions n’arrivent pas à 100% des entretiens mais si elles arrivent et que vous êtes « secs », votre blocage peut faire mauvaise impression. 

Abonne toi pour plus d'information.

Content created and supplied by: DOUKOURE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires