Sign in
Download Opera News App

 

 

Drogba D, Idriss D, Sory D : qui choisir comme candidat unique ?

Le bruit court que les candidats pour la présidence de la Fédération ivoirienne de football doivent aboutir à un consensus. L'idée serait d'aboutir à une candidature unique. Mais qui de Drogba, Idriss ou Sory pourrait faire l'unanimité ?

Election CAF 2021 : Patrice Motsepe élu par acclamation | Sport-ivoire.ci

Comme pour l'élection de la CAF, les candidats à la présidence de la FIF sont appelés à faire un consensus. En tout cas, c'est ce que rapportent plusieurs publications de la page Sory Diabaté Président de la FIF. Une lucarne animée principalement par le journaliste Martial Gouhourou et qui fait part de certaines indiscrétions au sujet de l'élection à la faitière du football ivoirien. Ainsi selon ce journaliste, "une mission de bons offices a été confiée au conseiller spécial senior du successeur d'Ahmad Ahmad, Jacques Anouma. Celle d'amener à un consensus les trois candidats déclarés à l'élection à la présidence de la FIF, à savoir Sory Diabaté, Idriss Diallo et Didier Drogba."

Election CAF 2021 : Anouma et Infantino se sont parlé à Rabat |  Sport-ivoire.ci

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il est seul à le dire en dehors de toute déclaration officielle et même officieuse. Cela sort peut être de son imaginaire. cependant, le sujet mérite qu'on s'y attarde un tout petit peu. S'il était vrai que Didier Drogba, Sory Diabaté et Idriss Diallo étaient contraints au consensus, quels seraient donc les termes de cet accord ? De toute évidence, l'élection à la CAF nous fait drôlement penser à l'imposition d'un seul candidat. Qui sera t-il ?

Présidence de la CAF : pourquoi le choix de Motsepe et l'intervention de la  Fifa irritent les amateurs de football? - BBC News Afrique

On se rappelle que Jacques Anouma avait fini par jeter l'éponge tout comme le sénégalais Augustin Senghor et le mauritanien Ahmed Yahya au profit du sud africain Patrice Motsepe. Il n'y a donc pas eu élection , mais plutôt un plébiscite du président du Mamelody Sundowns. En Côte d'Ivoire, qui sera le Motsepe, évidemment si jamais ces rumeurs de consensus se confirmaient. Il est vrai que les trois protagonistes ont décidé d'enterrer la hache de guerre et de se contenter de rapports plus civilisés et fraternels à l'occasion d'une cérémonie de réconciliation dite "Balle à Terre".

CÔTE D'IVOIRE : Lancement à Abidjan du projet ''Balle à terre'' – AKONDA  NEWS

Mais de là à laisser le chemin libre à l'un d'entre eux et le seconder par la suite à la FIF, cela est difficilement envisageable. Au Radisson Blu Airport le mardi 1er juin, les candidats ont plutôt transformé la salle des fêtes en tribune de campagne où chacun des candidats expliquait pourquoi il voulait diriger la FIF. Au constat, les trois candidats campent sur leur position. Comment pourrait-on aboutir à un consensus dans cette ambiance ?

Beaucoup craignent un scénario comme celui qui s'est déroulé à la CAF. Le Comité de Normalisation rassure sur la bonne tenue des élections à la FIF en novembre prochain. Elles seront transparentes selon le CNO. On ne peut donc qu'en tenir compte et éviter pour le moment de laisser libre cours aux scénarios fictions du genre consensus !

Content created and supplied by: JAKMA (via Opera News )

FIF

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires