Sign in
Download Opera News App

 

 

Marcory : le BIT forme des femmes du marché en vue de les organiser en coopératives

Un atelier de formation sur les outils Think.Coop et Start.Coop du BIT se tient du 23 au 28 août 2021 à l’église Sainte Bernadette à l’attention des femmes du marché de Marcory. Et ce, en vue de les outiller pour leur organisation en Coopératives. La cérémonie d’ouverture dudit atelier a eu lieu le lundi 23 août 2021.

  Les officiels et les participants après la cérémonie d'ouverture Photo (DR)


« Le Bit et son bureau pour les activités des travailleurs , appuient et accompagnent les organisations des travailleurs de la Côte d’Ivoire dans un projet sur les coopératives », a déclaré Kattia Paredes Moreno, spécialiste principale pour les Activités des travailleurs (ACTRAV). C’était lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de formation sur les outils Think.Coop et Start.Coop du BIT  qui se tient du 23 au 28 août 2021 à l’église Sainte Bernadette à l’attention des femmes du marché de Marcory.

Elle a expliqué que le CTEF a fait le pari de renouer les liens entre le syndicalisme et les coopératives. C’est dans ce cadre que les membres ont suivi avec succès une formation de formateurs sur le Think Coop. « le Think Coop (pensée coopérative) permet aux participants d’acquérir les valeurs et principes du modèle coopératif,  de distinguer les avantages et les difficultés spécifiques à ce modèle et le Start Coop qui est un outil de formation destiné aux personnes qui cherchent un moyen participatif et efficace pour créer et lancer une coopérative », a-t-elle instruit.

Kattia Paredes Moreno, spécialiste principale pour les Activités des travailleurs (ACTRAV) a affirmé que les défis sont énormes pour les syndicats dont la mission est de promouvoir des droits pour tous les travailleurs y compris ceux de l’économie informelle qui se retrouvent sans droits et sans voix.

Les participants lors de l'atelier Photo (DR)


Prenant la parole, Kouassi Félix, conseiller technique représentant la Secrétaire d’Etat chargée de la Protection Sociale a affirmé que  la protection sociale est un pilier essentiel dans la politique gouvernement.  C’est pourquoi, Il est important que le secteur du vivrier puisse bénéficier d’une protection sociale après en avoir été longtemps en marge. Notamment du régime sociale des travailleurs indépendants pour lequel le gouvernement a pris une ordonnance depuis 2019 et qui sera mise en œuvre par la CNPS.

Avant ces allocutions, Marceline Douai Adopo, coordonnatrice du Comité intersyndical pour la transition vers l’économie formelle (CITEF) a remercié le BIT pour son soutien et les participants pour leur présence. Elle a tenu à rendre également hommage aux secrétaires généraux de l’UGTCI, la FESACI, Dignité, Humanisme et de l’UNARTERCI qui honorent leurs faitières.

Par ailleurs, elle a souhaité que les apprenants s’approprient cette formation à l’effet de créer des coopératives pour leur bien-être tout en les assurant de la disponibilité du Citef-Ci.

Une vue des participants lors de la cérémonie d'ouverture de l'atelier


Akanza Koffi Joseph, a, au noms des syndicats, fait savoir que ces formateurs pourront partager cette formation et autres  acquis à leurs camarades syndiqués qui voudront entreprendre ou créer des coopératives. Il a également remercié le BIT qui a permis au Citef-Ci de mener des campagnes de sensibilisation des acteurs de l’économie informelle dans 17 marchés du district d’Abidjan, sur les mesures barrières de la Covid-19, la CMU.

 Pour rappel,  la formation des femmes du marché de Macory est faite par 17 formateurs qui ont été formés en mars dernier et qui seront évalués au cours de cet atelier.

RoseKouadio

 

Content created and supplied by: RoseKouadio (via Opera News )

bit marcory

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires