Sign in
Download Opera News App

 

 

Tchad : après le père, les rebelles retournent leurs armes contre le fils d'Idriss Deby

Après le Père,...


 '' Nous comptons poursuivre l'offensive", a assuré Kingabé Ogouze Poloimi de Tapol, porte-parole du Front pour l'alternance et la concorde au Tchad (FACT). 

Il a fait cette annonce hier mardi 20 avril après la formation du  Conseil militaire de transition (CMT) présidé par Mahamat Idriss Deby, le fils du président defunt.

Les rebelles, qui mènent depuis neuf jours une offensive contre le régime tchadien, ont promis de marcher sur N'Djamena et rejeté "catégoriquement" ce conseil militaire. 

Ils menacent d'en découdre avec ce nouveau pouvoir. Le président choisi par les officiers de l'armée est désormais dans le viseur des rebelles qui sont pour un véritable changement de pouvoir.

... le fils en tenue militaire doit faire face aux rebelles


Blessé au combat le lundi 19 avril 2021,  Idriss Déby Itno a rendu son dernier souffle le 20 avril 2021. 

Après sa mort, un Conseil militaire de transition (CMT) de 15 généraux présidé par Mahamat Idriss Deby est mis en place. 

Mais à peine nommé, ces officiers doivent se mettre à la tâche pour garantir la sécurité des populations et de tout le territoire tchadien. Car les rebelles promettent de poursuivre leurs offensives sur N'djamena et déstabiliser le pays.

 Par ailleurs, les obsèques nationales d'Idriss Déby Itno auront lieu le vendredi 24 avril 2021 à N'Djamena avant son inhumation dans sa région natale, à l'extrême sud-est du pays.


Ahoussi / Source TV5Monde

Content created and supplied by: Ahoussiakajean (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires