Sign in
Download Opera News App

 

 

Tension au PDCI/ Valentin Kouassi s'attaque à Guikahué : le parti va-t-il encore se diviser ?

La tension s'est encore accrue au PDCI depuis la réunion organisée le jeudi 22 avril, à la maison du parti, sis à Cocody, en faveur des préparatifs du 75e anniversaire du parti démocratique de côte d'ivoire, et qui s'était terminée en "bagarre rangée" entre des jeunes du parti et d'autres jeunes se disant membres d'un mouvement syndicaliste estudiantin. Depuis lors, deux camps s'affrontent sur les réseaux sociaux, notamment dans les forums affiliés au Parti Démocratique de Côte d'Ivoire.

Si dans le camps du secrétaire Exécutif du parti, Maurice k Guikahué, l'on préfère attendre les résultats de l'enquête diligentée par le parti; dans celui d'en face, avec à sa tête le président de la JPDCI urbaine, Valentin Kouassi, on préfère pointer du doigt la responsabilité du secrétaire exécutif dans les événements qui se produit au sein de la maison du parti ce jeudi-là. 

Comme pour marteler sa position, le président de la JPDCI urbaine a appelé à des sanctions contre le secrétaire exécutif du parti dans un communiqué publié ce dimanche sur sa page Facebook.

"Lors de la séance préparatoire de cette réunion dans la matinée de ce jeudi, le président Valentin Kouassi a rappelé ses faits très graves du mardi au S.E qui les a étrangement banalisé... En réponse, le SE Guikahué a rassuré que si quelques violences arrivaient, il serait entièrement responsable en sa qualité de S.E en chef. À notre grande surprise, ces événements d'une extrême gravité se sont produits dans le mutisme total du ministre qui s’est montré d’un sinistre coupable", a-t-il relaté en substance avant d'appeler à des sanctions contre le secrétaire exécutif du parti : "Au regard de tout ce qui précède, nous demandons au président Henri Konan BEDIE de sanctionner tous les auteurs de cette violence".

Un communiqué qui, pour plusieurs partisans et fidèles au président Bédié, s'apparente à un affront direct au N⁰2 du parti, le professeur Maurice k Guikahué, par ricochet au N⁰1, le président Bédié.

Vers de nouvelles fissures au sein du parti démocratique déjà fragilisé par le départ de plusieurs Cadres au RHDP ? 

Le Griot d'Afrique

Content created and supplied by: Le-Griot-d'Afrique (via Opera News )

côte d'ivoire pdci valentin kouassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires