Sign in
Download Opera News App

 

 

L'UE renforce sa coopération avec le Togo

Ph: DR Réunion entre les diplomates de l'UE, la France, l'Allemagne et les membres du gouvernement togolais

L'Union européenne (UE), l'Allemagne et la France confirment leur engagement à soutenir le gouvernement togolais. Elles ont publié un document conjoint de programmation dans lequel est défini le schéma directeur des projets qu'elles soutiendront jusqu'en 2027 au Togo, à l'issue de leur rencontre avec les membres du gouvernement togolais le mercredi 12 janvier 2022.

Cette programmation contient les différents projets prioritaires inscrits dans la feuille de route gouvernementale. Elle a annoncé ainsi une nouvelle forme de coopération entre le Togo et l'UE.

Les trois axes d'intervention de l'institution demeurent et sont renforcés pour répondre aux priorités du pays, notamment le développement humain, l'inclusion socio-économique, l'agro-business et la gestion des ressources.

Cette nouvelle programmation de l'UE au Togo couvre la période 2021-2027.

<< Ce document définit trois des grands secteurs prioritaires de la coopération de l'équipe de l'Union européenne au Togo. D'abord le développement humain et, en particulier, tous les aspects de l'inclusion socio-économique et de l'accès aux services sociaux de base. Ensuite, l'appui aux agro-industries durables et à la gestion des ressources naturelles pour contribuer à la génération d'emplois et à la lutte contre le changement climatique. Et l'appui à la consolidation d'une société apaisée >>, a annoncé Joaquin Tasso Vilallonga, a ambassadeur de l'UE au Togo.

Les projets majeurs de cette programmation sont: l'accès à l'eau potable, l'assainissement, l'énergie, la décentralisation et les droits de l'homme.

<< Cette coopération conjointe nous engage aussi à poursuivre le dialogue pour que nous soyons en mesure de réunir les meilleures conditions pour la mise en œuvre et le succès de nos projets. La coopération française, je vous l'assure, s'efforcera de répondre dans la mesure de ses moyens au plan d'urgence du gouvernement >>, a confié Jocelyne Caballero, ambassadrice de la France au Togo.

<< Notre contribution actuellement, pour une année, est 131 millions. Et on a prévu pour cette année de revenir pour de nouvelles négociations sur la nouvelle étape. Bien-sûr, aussi après évaluation de ce qu'on attend de cette coopération >>, a indiqué Matthias Veltin, ambassadeur de l'Allemagne au Togo.

Le document présenté aux membres du gouvernement comporte deux phases. La première phase s'exécute jusqu'en 2024 et la seconde, de 2025 à 2027.

Le gouvernement togolais veut faire de cet instrument un gouvernail pour la mise en œuvre de son programme.

<< La contribution de l'UE pour la première période 2021-2024 jusqu'à la revue à mi-parcours est de 147 millions d'euros, soit une augmentation de 18% par rapport à la programmation précédente. A cela, s'ajouteront également des allocations sur des enveloppes régionales et thématiques. La prochaine étape consiste à signer des conventions de financement des projets >>, a souligné Payadowa Boukpessi, ministre d'État togolais, ministre de l'administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires.

Les efforts du Togo concernant le développement socioéconomique ont été salués de façon unanime par les différents diplomates.

Les acteurs chargés de l'exécution de la nouvelle programmation de l'UE sont invités à tout faire pour l'exécution des différents projets qui y sont inscrits. Quant au gouvernement, il est confiant de leur bon aboutissement.

L'UE s'est adaptée ainsi à la crise sanitaire de l'heure, en l'occurrence la covid-19, pour sa programmation.

Content created and supplied by: Lavieenabondance (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires