Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire Gbagbo a refusé de recevoir Affi : quand un pro-Gbagbo met les points sur les "i"

Pour Steve Beko, ce lundi 16 août 2021 sur son compte Facebook, l'un des proches collaborateurs de Stéphane Kipré, président de l'union des nouvelles Générations (UNG) et gendre de Laurent Gbagbo, l'ancien président de la République de Côte d’Ivoire, contrairement à ce que certains racontent, Pascal Affi N'Guessan n'a pas été refoulé. 


Mieux, des propositions de discussions lui ont été faites, seulement qu'elles n'ont pas atteint le résultat escompté. 


"C’est pourquoi, je m’étonne que des gens disent que Gbagbo a refusé de recevoir Affi. Il l’a reçu deux fois à Bruxelles, puis il y a eu des négociations en Côte d’Ivoire entre les deux groupes." Avance-t-il. 


Rappelons qu'il avait plein pouvoir car reconnu par la justice ivoirienne comme le président légal du Fpi, tandis que le président Gbagbo était encore dans ses déboires judiciaires à la Haye. La suite est connue de tous, les propositions de Pascal Affi dérangeaient fortement. 


Puis de rajouter : "Les négociations ont simplement échoué. Gbagbo n’a pas refusé de discuter. Simplement, qu’a un moment des discussions, il faut faire le constat de notre désaccord et nous économiser du temps." 


Ainsi, à ses dires, l'homme qui a "arraché" la présidence du Front populaire Ivoirien (FPI) à son fondateur a pourtant eu toutes les occasions pour remettre les choses en ordre, il a juste voulu se jouer les plus rusés.


Sauf qu'on n'apprend pas aux vieux singes à faire la grimace. D'ailleurs, l'ex chef d'État ivoirien disait : "on ne fait pas de chantage en politique". Surtout quand on n'a pas toutes les cartes entre les mains, il y a des jeux auxquels on ne peut s'y prêter. 


D.Tahé

Content created and supplied by: David225 (via Opera News )

laurent gbagbo pascal affi steve beko

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires