Sign in
Download Opera News App

 

 

Concours ENA 2022 : les organisateurs prennent une décision qui doit faire cas d'école

Des candidats invités, le samedi 29 Mai 2021, pour le concours d'entrée à l'Ecole Nationale d'Administration ( ENA ) se sont vus refuser l'accès au prestigieux lycée classique d'Abidjan pour composer. Une décision des organisateurs qui, certes, fera couler beaucoup de salives, mais devrait être imitée partout où se tiennent des examens d'intégration aux hautes fonctions et même au-delà.

La Côte d'Ivoire moderne est en marche, depuis l'accession au pouvoir de Son Excellence Monsieur Ouattara. Depuis lors, c'est ouverte une nouvelle ère. Celle du mérite et de la responsabilité. Aucun État en voie de développement comme la Côte d'Ivoire ne saurait compter sur des hauts cadres de son administration qui se plaisent dans le retard et la négligence. De ce fait, désirer être administrateur sous l'ère Alassane Ouattara exige, en amont, certaines valeurs dont la ponctualité et la possession de documents légaux.

Hélas ! Le samedi 29 Mai 2021, des candidats ne répondant pas aux critères cités plus haut, ont, tout simplement été, interdits de composer. Une décision des autorités qui est à saluer et devrait être copiée sur toute l'étendue du territoire national durant chaque épreuves ou examens, voir concours. Car, dans un État émergent, les retardataires et les sans papiers à jour ne devraient plus être tolérés.

En Dieu il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires