Sign in
Download Opera News App

 

 

Tchad: Idriss Déby abandonné par Paris

URGENT TCHAD : Abandonné par Paris, le Maréchal Président Idi se tourne vers Tel Aviv


Qui va sauver le Soldat Deby ou plutôt qui va sauver le Maréchal Deby ?

Selon des bribes diplomatiques, le fils du président Itno, Abdelkerim Idriss Déby très proche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a demandé de l'aide à l'Etat hébreux suite à la menace des rebelles qui pèse actuellement sur la capitale Ndjamena.

Fin novembre 2018, le chef de l’État tchadien s’est rendu en Israël pour rencontrer Netanyahou. Il était accompagné de son conseiller à la sécurité, Djiddi Saleh, ex-directeur général de l’Agence nationale de sécurité (ANS) et de son fils.

Depuis, les clés du dossier sont entre les mains d’Abdelkerim Idriss Déby. Désormais directeur de cabinet adjoint du président et président du conseil d’administration de l’Agence nationale des investissements et des exportations, il négocie avec Meir Ben-Shabbat, le chef du Conseil de sécurité nationale, et avec Yossi Cohen, directeur du Mossad et patron officieux de la diplomatie du Premier ministre.

Netanyahou, qui a effectué une visite à N’Djamena en janvier 2019, s’active pour obtenir du Tchad, pays musulman traditionnellement favorable à la cause palestinienne. 

Côté tchadien, les enjeux de cette visite étaient surtout sécuritaires. Ahmed Kogri, patron de l’ANS, était présent au côté d’Abdelkerim Idriss Déby et a pu échanger avec Yossi Cohen. Alors que son armée est équipée de blindés israéliens RAM MK3 depuis près de quinze ans, N’Djamena espère avant tout renouveler les équipements de son service de renseignement, lequel bénéficie de la technologie israélienne depuis le milieu des années 2000.

Selon nos sources, des conseillers militaires Israëliens pourraient débarquer à Ndjamena d'un moment à l'autre pour aider les troupes gouvernementales à écraser la rebellion.

Content created and supplied by: Don_Consty (via Opera News )

benjamin netanyahu idriss déby tchad

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires