Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire le retour de Gbagbo ressemble à un piège : voici ce que Jean Bonin dit

(photo d’illustration)

Le retour du président Gbagbo et de son ministre Charles Blé Goudé semble se confirmer au fur et à mesure que les jours se succèdent. En effet, depuis quelques semaines, le numéro un ivoirien a donné son accord quant à la venue des deux hommes sur le territoire national. Mais après la déclaration du président Ouattara, plusieurs personnalités politiques voient dans cette déclaration une forme de piège, car selon eux, les deux personnes font l’objet d’une condamnation en Côte d’Ivoire.

Pour Jean Bonin, responsable de communication du FPI, il n’y a aucun piège qui se cache derrière cette histoire. Jean Bonin a déclaré cela à travers un entretien accordé à Afrikamag, diffusé sur sa page Facebook. « Je ne pense pas qu’il y ait un piège, de toutes façons, il y’a deux possibilités : ils arrivent et sont condamnés pour braquage de la BCEAO en ce qui concerne le président Gbagbo notamment, mais je ne crois pas que c’est ce qui souhaité par les autorités ivoiriennes. Le parte parole du gouvernement l’a dit que ce serait cynique que l’Etat de Côte d’Ivoire va prendre en charge les billets d’avion du président Gbagbo, de sa famille pour venir les mettre en prison.(...) Je ne crois pas comment après avoir passé 10 ans en prison, le président Gbagbo revienne pour faire la prison. », a-t-il déclaré au cours de son entretien accordé à Afrikamag diffusé sur sa page Facebook.

Zirkov

Content created and supplied by: Zirkov (via Opera News )

charles blé goudé fpi jean bonin

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires