Sign in
Download Opera News App

 

 

Législatives 2021 : une ONG dénonce l’inégalité des moyens entre pouvoir et opposition

A la faveur des élections législatives 2021, et vu l’inégalité des moyens entre les groupements politique en présence, CIVIS Côte d’ivoire, une ONG, plaide pour un vrai statut de l’opposition. « En effet,dira-t-elle, le mercredi 06 avril 2016, le Conseil des Ministres a adopté un « projet de loi » portant statut de l’opposition politique en Côte d’Ivoire. Ce projet de loi définit le cadre légal d’exercice des partis et groupements politiques, institue un chef de l’opposition, fixe les règles et procédures qui permettent de le designer et précise les droits et obligations de l’opposition. Ce projet de loi vise à « consolider la démocratie et à renforcer le rôle des partis se réclamant de l’opposition dans la construction de l’unité et de la cohésion nationales[1] » »rappelle-t-elle dans un document dont nous avons reçu copie. Car expliquera cette ong

« En outre, sur le terrain, tous les jours, nous assistons à une inégalité de moyens entre les candidats. Cela ressemble à une campagne de David contre Goliath : Les candidats issus du parti au pouvoir semblent plus équipés que ceux de l’opposition. Cela démontre, si besoin en est, le caractère impératif de l’élaboration de lois portant statut de l’opposition politique et financement des campagnes électorales ». Au parlement, poursuit-elle  l’opposition a pour mission de rassembler toutes les opinions contradictoires et ainsi de leur donner une voix. L’opposition est donc nécessaire à la démocratie. Elle doit contrôler le gouvernement. Pour ce faire, ses droits doivent être particulièrement protégés.

Tché Bi Tché

[email protected]


[1] Selon le porte-parole du gouvernement

Content created and supplied by: NISSIANAELLE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires