Sign in
Download Opera News App

 

 

Adjame: après des plaintes de rackets des commerçants, le maire met en garde la police municipale

Adjamé est un quartier d'Abidjan nord, en Côte d'Ivoire. Adjamé, dont le nom signifie « la rencontre » ou « le centre » en tchaman, est situé au nord du quartier du Plateau. Comme son nom l'indique la commune d'Adjamé est le plus grand centre commercial à ciel ouvert du district Abidjanais.

L'une des plus célèbre lieu de la commune est le boulevard Nangui Abrogoua, boulevard autour duquel s'est créé un marché informel regorgeant de nombreux commerçantes et grouillants d'usagers.

Ces commerçantes ont très souvent maille à partir avec les agents de la Police municipale de la commune, ces derniers sont accusés de s'adonner à des pratiques de rackets et d'abus de pouvoir.

Une situation qui a amené les commerçantes à se plaindre auprès du 1er magistrats de la commune, Farikou Soumahoro, qui a automatiquement réagi.

Le Député-Maire Farikou Soumahoro a eu un entretien d'urgence avec les agents de la Police municipale ce Dimanche 25 Avril à 15h dans la cour de la mairie. 

Après plusieurs plaintes des commerçantes sur le racket et la saisie abusive de leurs marchandises sur le long du Boulevard Nangui Abrogoua par certains policiers municipaux, Le Maire Farikou Soumahoro a tenu à mettre sévèrement en garde l'ensemble des éléments constituants ce service. 

" Tout agent qui s'adonne aux injures, au racket ou à une saisie abusive de marchandises sera purement et simplement radié de la Police Municipale. 

Votre mission sur le Boulevard Nangui Abrogoua est de dissuader et de sensibiliser avant la répression. "

Une mise en garde qui n'est pas très certainement tombée dans des oreilles de sourd.

Aimé. Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

adjame adjamé côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires